Riche d’histoire et recelant de nombreux édifices patrimoniaux, la Montérégie est d’abord et avant tout une belle plaine très propice à l’agriculture. Voici une idée d’escapade pour y passer un week-end.

Lieu historique national du Fort-Chambly
Principal attrait du Lieu historique national du Fort-Chambly, le fort Chambly est le plus important ouvrage militaire du Régime français qui soit parvenu jusqu’à nous. Il a été construit de 1709 à 1711 selon les plans de l’ingénieur Josué Boisberthelot de Beaucours, à l’instigation du marquis de Vaudreuil.

2, rue De Richelieu

Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire
Il faut prévoir au moins trois heures pour visiter le Centre de la Nature du mont Saint-Hilaire. Aménagé dans la partie supérieure de la montagne, ce centre est un ancien domaine privé. On y fait de la recherche scientifique et on y permet les activités récréatives toute  l’année sur la moitié du domaine (randonnée pédestre, ski de fond), qui fait 11 km2 au total. Celui-ci a été reconnu en tant que Réserve de biosphère par l’UNESCO en 1978, car il est constitué d’une forêt mature qui fut très peu exploitée au cours des siècles. À l’entrée se trouvent un centre d’interprétation portant sur la formation des collines montérégiennes ainsi qu’un jardin de plantes indigènes.

422, chemin des Moulins

Le Biophare
Le Biophare est l’endroit par excellence pour se familiariser avec l’histoire et le patrimoine de la région de Sorel-Tracy, plus précisément de la Réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre. Le Biophare organise d’ailleurs des croisières commentées qui permettent de découvrir la vingtaine d’îles de l’archipel du lac Saint-Pierre. Les îles sont de formidables lieux d’observation des oiseaux aquatiques, particulièrement au printemps et en automne. Quelques maisons sur pilotis, dotées de quais individuels, ponctuent ce paysage plutôt plat qui offre, çà et là, des percées sur les vastes étendues du lac Saint-Pierre, en aval. À l’extrémité de l’île d’Embarras, accessible en voiture, un restaurant sert de la «gibelotte», une sorte de fricassée de poisson typique de la région.

6, rue Saint-Pierre, Sorel-Tracy

Voici quelques autres bonnes adresses dans la région :

  • Pour sa magnifique terrasse au bord de l’eau et son excellente cuisine d’inspiration française, Le Jozéphil est une adresse unique à Belœil. Table reconnue pour sa qualité, son ambiance, sa terrasse à trois niveaux et sa vue imprenable sur la rivière Richelieu et le mont Saint-Hilaire. – 969, rue Richelieu, Belœil
  • À la fois boulangerie, café-bistro et traiteur, Pains et Saveurs mérite le détour, ne serait-ce que pour manger un croissant au beurre renversant, un sandwich maison délicieux ou un macaron aérien. – 2130, boulevard de Boucherville, Saint-Bruno-de-Montarville
  • Fondé en 1854, le Manoir Rouville-Campbell a été reconverti en hôtel de luxe en 1987. Pour une expérience de la vie de seigneur, c’est l’endroit tout indiqué. L’établissement est doté d’un restaurant résolument gastronomique, alors que les jardins avec vue sur la rivière Richelieu ajoutent un élément enchanteur à ce lieu d’hébergement déjà magique. – 25, chemin des Patriotes S., Mont-Saint-Hilaire

Texte tiré du Guide Ulysse Le Québec

Par le collectif d’auteurs Ulysse

Disponible 
en version papier et en version numérique

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!