© YinYang / Istock.com Boire de l'alcool dans les rues de Rome la nuit est interdit cet été.

Le maire de Rome a interdit la consommation d’alcool après la tombée de la nuit dans les endroits publics, dans le cadre d’une campagne en cours pour maintenir l’ordre dans la ville durant la saison haute touristique.

Ce nouveau décret municipal (page en italien) a été mis en application dès le week-end dernier, au grand dam des visiteurs de la Ville éternelle, qui n’avaient subitement plus la possibilité de consommer de l’alcool dans les endroits publics.

De 22h à 7h du matin, la consommation d’alcool dans des récipients en verre est interdite.

À minuit, elle devient également interdite sur la voie publique et dans les transports, toujours jusqu’à 7h.

Les contrevenants risquent une amende de 150€.

La vente d’alcool est par ailleurs impossible entre 22h et 7h, sous peine d’une amende de 280€.

En plus de refroidir les esprits des Romains et des touristes, l’interdiction suscite également la polémique, puisqu’elle s’applique dans 14 des 15 arrondissements de la ville, le quartier épargné étant, comme par hasard, celui où réside le maire, soulignent les critiques.

Cette interdiction fera effet jusqu’au 31 octobre.

Par ailleurs, ce décret est la dernière décision en date prise par Rome afin de maintenir l’ordre pendant l’été.

Au printemps, la ville a aussi interdit la consommation de nourriture et de boisson à proximité de ses fontaines historiques, ou encore de lancer quoi que ce soit dans lesdites fontaines, excepté la petite monnaie.

Le mois dernier, la ville de Turin a également interdit la vente et la consommation d’alcool la nuit.

Aussi dans Vacances :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!