CREATIVE COMMONS et PIXABAY

À l’approche de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver, Métro a sélectionné 
cinq endroits à découvrir, peu importe la saison, dans la région sud-coréenne 
de Pyeonchang, située à une cinquante de kilomètres au sud du voisin du Nord.

Les moutons à Daegwallyeong
On trouve de nombreux ranchs dans le district de Pyeongchang, mais celui de Daegwallyeong est le seul où on élève des moutons. Le terrain de 195 km² est entouré par un chemin qui permet d’observer le pâturage. La promenade dure une quarantaine de minutes. 
Il est également possible de se rapprocher des bêtes et de leur donner à du foin manger,
à la condition de s’inscrire au préalable.

Les hyanggyo
Les hyanggyo étaient gérés par le gouvernement provincial et accueillaient les étudiants confucianistes sous les dynasties Goryeo (918-1392) et Joseon (1392-1910). Les établissements de ce genre ont fermé officiellement en 1894, mais beaucoup ont rouvert en tant qu’écoles élémentaires publiques en 1900. Le hyanggyo de Pyeongchang a été construit en 1658. Des parties du bâtiment ont été détruites durant la guerre de Corée, en 1950, avant d’être restaurées en 1953 puis en 1977.

Le temple Woljeongsa
C’est un des temples principaux de l’ordre Jogye du bouddhisme coréen. Il est situé dans une forêt dense de la vallée de la montagne Odaesan. Fondé en 643 par Jajang, un moine du royaume de Silla, ce temple renferme neuf objets classés au patrimoine culturel par l’État: quatre trésors nationaux, dont la pagode octogonale de pierre à neuf étages, et cinq autres merveilles comprenant la statue de pierre d’un bodhisattva, un sage bouddhiste qui n’a pas encore acquis le statut de bouddha. En face passe la rivière Geumgang, où baignent des truites asiatiques.

Samyang
Le campus Eco Green de Samyang est la plus grande zone de pâturage en Asie. Des vaches laitières y broutent de l’herbe fraîche et saine. L’hiver, les visiteurs peuvent apprécier la vue spectaculaire au sommet du plateau, qui s’élève à 1 470 m. L’endroit a servi de lieu de tournage pour des téléséries sud-coréennes telles Autumn In My Heart et Time Of Gangsters. Si vous montez à l’observaoire Daegwallyeong, vous pourrez apercevoir au loin la ville de Gangneung, la plage Jumunjin et la mer du Japon.

Le parc national Odaesan
La montagne Odaesan se situe dans la partie centrale et orientale de la province de Gangwon. Il y a 43 ans ce mois-ci, cette montagne et ses environs, qui couvrent une superficie de 298,5 km2, sont devenus un parc national. On y trouve la plus vaste forêt de la péninsule coréenne, lieu de vie de nombreux animaux et plantes sauvages. Le parc compte plusieurs endroits appréciés des randonneurs, dont le sommet Birobong, les forêts Nuncheunkbaek et Yew ainsi que les sommets Durobong et Sangwangbong. Le parc abrite sangliers, porte-muscs, tourterelles et autres pics colorés.

 

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!