Chicago est bien connue pour ses gratte-ciel et l’architecture Art déco de son centre-ville. Mais, au-delà du dense trafic automobile, il est possible de profiter de la ville des vents à pied, à vélo et même en kayak. De l’activité physique plus que bienvenue dans ce repaire de foodies où les portions sont gargantuesques.

Le centre-ville en kayak

Dominique Cambron-Goulet/Métro

Admirer la taille (c’est le cas de le souligner) du centre-ville de la métropole illinoise depuis la Chicago River est une activité touristique bien connue, les compagnies de croisières étant légion. Mais pourquoi ne pas le faire en se propulsant soi-même sur l’eau? C’est ce que propose la compagnie Urban Kayaks, qui offre un tour guidé du centre-ville sur la rivière. En étant très bas sur l’eau, on constate encore plus la hauteur des gratte-ciel chicagoains. Prendre un égoportrait – ou n’importe quelle photo – en pagayant n’étant pas aisé, on profite aussi davantage de la vue avec ses propres yeux. Le parcours de près de 5 km en deux heures n’est pas difficile, mais demande de l’énergie. De quoi faire descendre cette deuxième portion de deep dish.

Pizza City

Dominique Cambron-Goulet/Métro

Chicago est le lieu de naissance de la fameuse pizza deep dish. Mais saviez-vous qu’il y a 10 styles de pizza différents dans cette ville américaine? C’est ce qu’entend faire découvrir le journaliste Steve Dolinski, qui organise des visites guidées de la ville centrées sur la pizza. Au menu, deep dish, évidemment, mais aussi le tavern-style, pizza à croûte hyper mince coupée en carrés. «C’est le vrai style de Chicago, affirme le spécialiste. La deep dish a été inventée ici, mais ce n’est pas ce que les gens mangent tous les jours.» Facile à comprendre, puisque c’est tellement lourd et gras!

Profiter des quartiers

Dominique Cambron-Goulet/Métro

À l’écart de la cohue commerciale du Magnificent Mile, chaque quartier de Chicago a une identité bien définie. Il faut donc absolument sortir de Michigan Avenue et se perdre, à pied, dans les différents quartiers. West Loop et ses restaurants, l’histoire migratoire de Pilsen, ou encore les boulevards de Humboldt Park et Logan Square sont autant d’attractions à ne pas manquer. C’est également là que se trouvent nombre de microbrasseries, souvent sises dans des quartiers industriels en pleine transformation. À ne pas manquer: Off Color dans Old Town, Moody Tongue dans Pilsen et Cruz Blanca dans West Loop. Vos pieds vous remercieront de vous asseoir le temps d’une bonne pinte, ou deux.

Ça roule

Collaboration spéciale

Il n’y a pas que les roulettes à pizza qui roulent à Chicago; les vélos aussi. La métropole du Midwest compte un réseau très agréable de voies cyclables. Notons en particulier la voie aménagée pour les piétons et les cyclistes au bord du lac Michigan, qui permet de contempler autant l’eau que le skyline et d’encourager les nageurs téméraires en matinée. À ne pas manquer, pour les férus du deux roues: le parc linéaire Bloomingdale Trail. Aménagée en 2015 dans l’emprise d’une ancienne voie ferrée, il s’agit d’une véritable autoroute cyclable et «coursable». L’ancien chemin de fer ayant été élevé au-dessus des rues, il est possible d’en parcourir les 4km, qui ne comptent aucun feu de circulation. Une belle façon d’oublier la frénésie du centre-ville.

Métro a été invité par Choose Chicago, l’office de tourisme local.

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!