Après le phénomène du FOMO (Fear Of Missing Out), cette angoisse de rater une information ou un post important sur les réseaux sociaux, l’inverse est en train de se produire avec la montée en puissance du JOMO  (Joy Of Missing Out) et le plaisir qu’ont désormais les internautes à se déconnecter et vivre l’instant présent loin d’Instagram et autres réseaux sociaux. C’est ce qu’il ressort des recherches et des réservations effectuées sur le site Hotels.com.

Le site de réservations d’hôtels rapporte une augmentation de 18% des recherches concernant des destinations lointaines et hors-réseau en 2018 par rapport à 2017. 

De même, les recherches concernant le Groenland ont gagné 65% cette année, laissant Hotels.com présager que l’une des zones les plus froides du globe pourrait être l’une des plus recherchées en 2019. 

Les données avancées se fondent sur les recherches réalisées sur le site Hotels.com. 

Ces résultats viennent corroborer un rapport paru il y a quelques semaine signé Euromonitor International, qui avait aussi identifié le phénomène du JOMO parmi les grandes tendances voyages de 2019, surtout auprès des pays d’Asie, à la pointe de la connectivité digitale. 

À la lumière de ces résultats, Hotels.com encourage les internautes à la recherche de JOMO de réserver une chambre dans un hôtel reculé d’Ittoqqortoormiit, à l’Est du Groenland, dans un village abritant 450 âmes. 

Mais le site tient à préciser que les voyageurs ne doivent pas s’attendre au grand luxe, et que ce type de destination plaira aux aventuriers qui veulent escalader des monts Arctique, admirer des aurores boréales, s’adonner au scooter des neiges et se faire dépasser par des icebergs lors de leurs séances de canoë. 

Les réservations sont ouvertes pour le mois de mars et Hotels.com note que des tarifs réduits seront appliqués. Pour cela il faut choisir le paiement en ligne et entrer le code promotionnel «Remote».

Aussi dans Vacances :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!