Geneviève Vézina-Montplaisir Vue du phare d’Elbow Cay

Quand on pense aux Bahamas, on pense invariablement à des plages de sable fin, à la mer turquoise et à Nassau, la capitale, avec ses imposants hôtels,ses bateaux de croisière et sa vie nocturne trépidante. Composés de 700 îles et comptant une histoire où pirates et loyalistes se côtoient, les Bahamas ont beaucoup plus à offrir que la vie de farniente. Voici quelques idées pour un séjour pimenté.

Souper chez l’habitant

Les Bahamiens aiment que les touristes sortent de leur hôtel pour aller à leur rencontre. Depuis 36 ans, le programme People-to-People facilite les rapprochements entre les visiteurs et les habitants. Chaque année, près de 350 familles accueillent quelque 6 000 touristes désireux de connaître la culture des Bahamiens. C’est souvent autour d’un repas que les «étrangers» se familiarisent avec les us et coutumes de l’endroit, repas auquel toute la famille de l’hôte est en général conviée. C’est notre cas quand on se rend chez Lesley Pinder, notre hôtesse pour la soirée. Plusieurs membres de sa famille sont déjà arrivés et discutent sur la terrasse arrière de la maisonnée qui, à notre grande surprise, est assez cossue.

On nous offre un verre de thé glacé dont les feuilles ont été cueillies dans l’avocatier de la cour. On remarque que notre hôtesse, qui valse aisément entre les convives, n’en est pas à sa première soirée People-to-People. «Ça fait 10 ans que je suis ambassadrice volontaire, nous confie Lesley. Pour moi, c’est un hobby, j’adore ça!» Ça se voit! Lesley nous a préparé un buffet de mets traditionnels composés de conques (un mollusque) et des prises du jour.

Autour de la table, ça rit fort et les discussions vont bon train, mais lorsque le mari de Lesley se lève pour dire le bénédicité, le silence se fait. «Les Bahamiens sont très croyants. Ils adorent parler de politique et de ce qui se passe à l’église», me souffle ma voisine. On nous fait goûter à la bière locale Sands et à la boisson gazeuse Bahamas Goombay Punch, uniquement distribuée dans le pays. On apprend à faire connaissance, on pose des questions, mais déjà, il est temps de rentrer. Avant de partir, on dit à nos nouveaux amis que, la prochaine fois, c’est nous qui les recevrons à souper!

Prendre un «vrai» Goombay Smash à Green Turtle Cay
La très charmante île loyaliste de Green Turtle Cay est située dans l’archipel d’Abacos (à un peu moins d’une heure de vol de Nassau). Tranquille et paisible, la ville principale de l’île, New Plymouth, cachele Miss Emily’s Blue Bee Bar, l’endroit même où a été inventé le Goombay Smash, un des cocktails les plus populaires des Bahamas.

Dans la modeste bicoque, les murs sont couverts de petits souvenirs que les touristes ont laissés au fil des années. Derrière le bar se trouve Violet, la fille de Miss Emily, celle qui a inventé le fameux breuvage. Elle nous accueille avec le sourire et avec un Goombay Smash fraîchement préparé, et nous raconte la petite histoire de ce grand drink.

«Au début des années 1970, alors que des habitués jouaient aux dominos, ma mère a concocté un nouveau cocktail. Elle l’a fait goûter à ses clients et ils l’ont adoré! Ils l’ont baptisé Goombay Smash. Goombay en l’honneur d’un festival et d’un style de musique populaire aux Bahamas, et Smash, qui signifie «être saoul». Violet ne s’explique pas encore comment le cocktail, composé de rhum à la noix de coco, de jus d’ananas et d’un ingrédient secret, a fait le tour du pays, mais il semblerait que le fait que sa mère faisait son mélange en bougeant les fesses y soit pour quelque chose!

Autres activités originales à faire aux Bahamas :

  • Enfouir ses orteils dans le sable rose de la plage d’Harbour Island.
  • Nager avec des cochons (oui, oui!) à Exuma Cays.
  • Plonger dans un trou bleu de plus de 660 pi à Turtel Cove.
  • Surveiller les bateaux de pirates et les voiliers du haut du magnifique phare d’Elbow Cay.

Notre journaliste était l’invitée du ministère du Tourisme et de l’Aviation des Bahamas.

Aussi dans Vacances:

blog comments powered by Disqus