REGINA — Les Roughriders de la Saskatchewan ont libéré Khalif Mitchell, précisant qu’il serait difficile pour le controversé joueur de ligne de retrouver la forme afin de jouer cette saison.

Mitchell n’a pas foulé le terrain depuis qu’il a été libéré par les Alouettes de Montréal, en juin 2015, un mois après avoir été mis à l’amende pour des propos antisémites sur son compte Twitter. Il avait notamment mis en lien un site niant l’existence de l’Holocauste.

Les Riders ont ajouté Mitchell à leur formation d’entraînement le mois dernier, une décision qui a soulevé l’ire d’organisations judéo-canadiennes.

Le directeur général et entraîneur-chef des Roughriders, Chris Jones, a indiqué que les deux parties ont conevnu qu’il valait mieux se séparer.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!