MONTRÉAL — Elisabeth «Ellie» Black demeure le meilleur espoir pour le Canada aux Championnats mondiaux de gymnastique artistique après une séance de qualification prédominante.

Black a pris le premier rang provisoire au concours multiple, mardi, après la première journée des qualifications chez les dames. La gymnaste a dominé les participantes des deux premiers groupes de cinq groupes qui participent aux qualifications de ces mondiaux.

La Chine et les États-Unis font cependant partie des trois groupes restants. Les 24 premières qualifiées participeront à la finale.

«Aujourd’hui, c’était formidable, et je suis vraiment fière de toutes les filles, s’est exclamée Black, championne canadienne à cinq reprises. Tout n’était pas parfait, mais j’ai été en mesure de passer au travers les quatre épreuves aujourd’hui et me mettre en mode compétition. Avec de la chance, il nous reste quelques performances à exécuter d’ici la fin de la semaine.

«Mon objectif dans n’importe quelle compétition est d’être forte, confiante, et d’attaquer mes routines du mieux que je le peux. J’étais très satisfaite de mes performances de la journée.»

La gymnaste d’Halifax s’est également démarquée lors des épreuves individuelles. Elle a obtenu la meilleure note à la poutre, en plus de se classer au 3e rang aux classements de l’exercice au sol et à la table de saut.

Les finales des engins sont réservées aux huit premières des qualifications.

«Nous devons encore attendre jusqu’à demain, mais c’est formidable d’avoir eu une aussi bonne journée de compétition, a souligné la jeune femme de 22 ans. Je suis très contente du progrès accompli.

«Le Canada est l’un des meilleurs pays au monde pour la gymnastique et nous voulons continuer en ce sens.»

Les coéquipières de Black ont également connu une bonne journée devant la foule enthousiaste réunie au Stade olympique.

Brooklyn Moors, de Cambridge, en Ontario, a terminé au deuxième rang au sol et au septième rang au concours multiple.

«J’ai fait quelques erreurs, mais je suis contente du travail que j’ai accompli, a raconté Moors. Je sais ce que je dois faire dans les prochains jours ou dans le futur.»

L’athlète de 16 ans aurait pu faire mieux au concours multiple, mais elle a perdu la plupart de ses points à la poutre.

«J’apprends à me calmer, a-t-elle dit. C’est très nouveau pour moi. Je suis passée à un niveau de difficulté élevé en très peu de temps, alors je prends de l’expérience et j’apprends à gérer tout ça.»

Shallon Olsen, 17 ans, a terminé au deuxième rang au saut et cinquième au sol. Les juges ont qualifié son deuxième saut comme étant le saut le plus difficile de la séance de qualification.

«C’était formidable, a rapporté Olsen. Les encouragements de la foule m’ont donné de l’énergie. J’étais fière de représenter mon pays.

«Il n’y avait pas de mot pour décrire comment je me sentais.»

Black et Moors sont les deux seules Canadiennes à être éligible pour les finales du concours multiple.

Olsen a seulement performé à deux engins, soit le saut et au sol. Isabela Onyshko, qui devait participer aux quatre disciplines, s’est retiré des qualifications au saut et au sol en raison d’une blessure au poignet.

La Russe Elena Eremina a terminé derrière Black au concours multiple, avec presque un point de différence. La Belge Nina Derwael s’est classée troisième.

Eremina a pris le premier rang aux barres asymétriques, tandis que sa compatriote Maria Paseka a mené l’épreuve à la table de saut. Au sol, la Britannique Claudia Fragapane s’est classée au sommet, devant Moors.

Plus tôt dans la journée, Zachary Clay est devenu le seul Canadien du côté des hommes à se qualifier pour les finales du concours multiple. Clay s’est qualifié grâce à une 23e position.

Le Canada a décroché huit médailles aux Championnats mondiaux de gymnastique artistique, dont trois d’argent et cinq de bronze, mais n’a jamais mis la main sur l’or et n’a pas remporté d’honneur depuis que Kyle Shewfelt et Elyse Hopfner-Hibbs eurent remporté deux médailles de bronze, en 2006.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!