LONDRES — Le joueur de tennis Dan Evans purgera une suspension d’un an à la suite d’un test positif à la cocaïne qu’il attribue à des résidus se trouvant dans sa trousse de toilette.

La Fédération internationale de tennis (FIT) a reconnu, mardi, qu’une «contamination par inadvertance» était responsable du contrôle positif du joueur britannique au tournoi de Barcelone en avril.

Evans a expliqué à un comité de la FIT qu’il avait utilisé une petite quantité de cocaïne alors qu’il n’était pas en compétition quatre jours avant le test.

Il a ensuite mis la drogue dans un petit sac de voyage où il a également conservé un médicament approuvé qu’il a pris lors du tournoi de Barcelone.

La FIT a accepté l’explication que les doigts ou les médicaments d’Evans ont pu être contaminés par des résidus de cocaïne.

Evans, âgé de 27 ans, qui faisait partie de l’équipe britannique de la Coupe Davis victorieuse en 2015, est sous le coup de cette suspension jusqu’au 23 avril 2018.

Il a également été soulagé de 103 000 euros (121 000 $ US) en bourses et des points au classement dans les tournois qu’il a disputés de la fin avril au mois de juin. Il a atteint le 41e rang, son meilleur classement, en mars.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!