LONDRES — Gonzalo Higuain et Paulo Dybala ont marqué en l’espace de trois minutes pour permettre à la Juventus de Turin de venir de l’arrière et surprendre Tottenham 2-1 à Londres, pour passer en quarts de finale de la Ligue des Champions 4-3 au total des buts.

Après le nul de 2-2 obtenu à Turin dans le match aller, Tottenham était en contrôle face aux finalistes 2017, surtout en vertu du but inscrit en première demie de Heung-Min Son.

Mais l’entraîneur de Tottenham, Mauricio Pochettino, n’a pas été en mesure de répondre aux changements tactiques après les substitutions de la Juve dans la deuxième période, menant à la perte de son club.

«Je pense que nous n’avons concédé que trois occasions de marquer et ils ont inscrit deux buts, a noté Pochettino. Je suis déçu, car nous avons raté plusieurs occasions et cette équipe méritait un meilleur sort.»

Higuain a amorcé la remontée à la 64e minute en marquant à bout portant, puis en préparant le but gagnant, attirant trois joueurs de Tottenham à lui avant d’alimenter Dybala, qui a inscrit son premier but de la compétition cette saison.

Les locaux ont bien failli provoquer la tenue d’une prolongation à la 90e minute. La tête de Harry Kane a frappé le poteau et le ballon s’est ensuite promené dangereusement le long de la ligne des buts défendue par Gianluigi Buffon, jusqu’à ce qu’Andrea Barzagli ne dégage la zone.

«C’est l’histoire de Tottenham, a commenté le défenseur de la Juve Giorgio Chiellini. Ils créent toujours plusieurs occasions de marquer (…) mais au final, ils ratent.

«De notre côté, nous nous sommes dit: ‘Restons calmes, les occasions viendront sûrement. Nous devions demeurer concentrés et marquer quand les occasions allaient se présenter. C’est ce que nous avons fait.»

Tottenham, qui a battu les tenants du titre du Real Madrid et le Borussia Dortmund en phase de groupes, est devenue la première équipe anglaise éliminée.

Qui perd gagne

Dans l’autre match à l’affiche, Manchester City a subi un premier revers à domicile en 15 mois en s’inclinant 2-1 devant le FC Bâle, mais sa victoire de 4-0 dans le match aller lui a permis de passer au tour suivant malgré tout, 5-2 au total des buts.

Avec la qualification presque assurée, Pep Guardiola a utilisé une majorité de réservistes pour cette rencontre.

«Ce genre de position ne nous sera pas accordée en quarts de finale, a déclaré l’entraîneur de la City, au sujet de cette avance de quatre buts. Le rythme sera complètement différent.»

L’attaquant Gabriel Jesus a ouvert la marque pour les locaux dès la huitième minute. Mohamed Elyounoussi, à la 17e, et Michael Lang, à la 71e, ont permis aux Helvètes d’inscrire une victoire morale.

La dernière fois que City s’était inclinée à domicile, c’était en décembre 2016, 3-1 devant Chelsea.

Depuis 2011, le FC Bâle a battu Manchester United, Chelsea, Liverpool et Tottenham en compétitions continentales.

«Nous avons notre fierté, a rappelé l’entraîneur de Bâle, Rapahel Wicky. Face à une équipe qui joue tous les trois jours et qui bat tout le monde, c’est une victoire spéciale.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!