Christophe Ena Christophe Ena / The Associated Press

MONACO — Rafael Nadal a établi un record avec un 31e titre en série Masters, dimanche, battant Kei Nishikori 6-3 et 6-2 pour s’imposer à Monte Carlo.

Il devance ainsi le Serbe Novak Djokovic, couronné lors de 30 compétitions du genre. Roger Federer suit à 27.

Nadal devient aussi le premier joueur de l’ère moderne qui a remporté le même tournoi 11 fois. Ça ne lui a pris que 13 ans.

«Ça fait vraiment du bien d’avoir à nouveau ce trophée-là entre les mains, a dit Nadal. Onze titres ici… j’ai de la misère à y croire. Celui-là est parmi ceux qui ont le plus de valeur à mes yeux.»

Nadal règne à Monaco depuis 2005 à l’exception de trois ans de suite, à compter de 2013.

L’Espagnol de 31 ans a maintenant soulevé 76 trophées.

Le Japonais Nishikori était en quête d’un premier titre en séries Masters. Sa fiche en finale y est 0-4.

Au premier set, Nishikori a pris les devants 2-1 avec un bris mais Nadal a remporté les quatre jeux suivants, contre la 36e raquette au monde.

La deuxième manche n’a duré que 37 minutes, Nadal y remportant cinq jeux de suite. Il a converti sa première balle de match avec un revers du tonnerre, portant son dossier en 2018 à 11-1.

Nishikori a un rendement de 2-10 contre Nadal. Il en est encore à reprendre la forme, lui qui était absent à New York l’an dernier et à Melbourne cette année, à cause d’une blessure au poignet.

«J’ai connu une excellente semaine, a t-il dit. J’ai été à l’écart pendant une longue période.»

Numéro 1 de l’ATP, Nadal n’a échappé que 21 jeux en cinq matches, en principauté. Il n’a pas perdu de set à ses sept dernières rencontres.

Nadal a une fiche de 396-35 sur terre battue. À l’horizon: Barcelone et Roland-Garros, pour celui qui a triomphé 10 fois à chaque endroit.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!