HAMILTON – Le propriétaire des Tiger-Cats de Hamilton, Bob Young, a promis que le nouveau Tim Hortons Field sera prêt à temps pour accueillir les Argonauts de Toronto lundi prochain.

Young a fait cette promesse au cours d’une conférence de presse, lundi, alors que des inquiétudes au sujet des délais de construction sont réapparues dans l’actualité. Le Tim Hortons Field devait à l’origine ouvrir ses portes en juillet.

«L’échec n’est pas une option», a déclaré Young en s’inspirant d’une fameuse réplique du film Apollo 13. «Nous sommes déterminés à jouer au Tim Hortons Field lundi prochain, dès 13 heures», a-t-il ajouté.

Qui plus est, Young a affirmé que les Tiger-Cats tiendront une premier entraînement dans leur nouveau domicile ce mercredi.

Le maire de Hamilton, Bob Bratina, a déclaré qu’il est aussi très confiant que le stade soit prêt à temps pour que les Ti-Cats accueillent les Argos, lundi prochain, pour le traditionnel match de la Fête du Travail de la Ligue canadienne.

Certaines informations en provenance de Hamilton laissent toutefois croire que le stade ne pourrait accueillir que 18 000 spectateurs pour le match de lundi.

Le stade de 22 500 places devait être prêt en juillet, mais plusieurs délais ont entraîné le report de son ouverture. Plusieurs ont attribué ces retards à l’hiver long et rigoureux qui s’est abattu sur la région. Pendant la construction de leur nouveau stade, les Tiger-Cats disputent leurs matchs locaux sur le terrain de l’université McMaster.

Le stade de 145,7 millions $ sera aussi l’un des sites-clés des Jeux panaméricains de 2015, qui auront lieu à Toronto. Il accueillera les 32 matchs aux calendriers des tournois de soccer masculin et féminin.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!