TORONTO – L’étoile américaine de la natation Natalie Coughlin prévoit utiliser les Jeux panaméricains de Toronto comme un tremplin vers ce qui pourrait être une performance olympique historique.

Celle qui a déjà remporté 12 médailles olympiques jusqu’ici deviendra la nageuse américaine la plus décorée si elle ajoute une médaille aux Jeux d’été de Rio de Janeiro, en 2016.

Elle mènera une délégation de 36 nageuses et nageurs aux Panam, partie intégrante de sa préparation en vue des Jeux de Rio.

«L’année avant les Jeux est très importante, a-t-elle déclaré au cours d’une téléconférence, jeudi. Ça me donnera une bonne idée d’où je me situe dans ma préparations. Il s’agit vraiment de notre dernier gros test avant les essais olympiques et ensuite, souhaitons le, les Jeux eux-mêmes.

«C’est la dernière fois que nous passerons au travers ce processus complet avant les JO: une longue période d’entraînement avant une saison de courses et un important championnat. Alors pour moi, c’est une bonne répétition.»

Coughlin prévoit être des 500 et 100 m style libre en plus des relais aux Panaméricains.

«Cela me donnera l’opportunité de beaucoup nager en formule de championnat et je me suis laissée dire que la piscine est fantastique à Toronto.»

L’athlète de 32 ans a remporté l’or au 100 m dos aux Jeux de 2004 et de 2008. Sa médaille aux Jeux de Pékin était l’une des six qu’elle a remportées au Jeux de 2008. Coughlin avoue que de remporter une 13e médaille olympique occupe ses pensées, mais que ce n’est pas sa principale source de motivation: sa médaille de bronze au relais des Jeux de Londres, en 2012, ne l’a pas satisfaite.

«Je voulais réaliser tellement davantage, a-t-elle admis. Je ne voulais pas terminer ma carrière sur cette note.»

Parmi les autres nageuses américains à surveiller à Toronto se trouveront Allison Schmitt, qui a remporté trois médailles d’or à Londres et cinq médailles en tout, ainsi qu’Amanda Weir, médaillée olympique en 2004 et 2012. Les médaillés d’or olympiques Cullen Jones et Matt McLean seront aussi de la partie chez les hommes.

Les États-Unis enverront des équipes différentes aux Jeux panaméricains et aux Championnats du monde, disputés un mois plus tard, en Russie. Coughlin dit ne pas être déçue d’avoir été sélectionnée pour l’équipe qui se rendra à Toronto et non pour celle qui ira en Russie.

«Ce n’est pas négatif pour moi que d’aller au Canada. J’aurai l’opportunité de faire partie d’une équipe très forte, que je connais bien, et je pourrai y représenter mon pays. C’est une super compétition et je pourrai beaucoup nager.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!