Vincent Thian/The Associated Press Milos Raonic

MELBOURNE, Australie – Le Canadien Milos Raonic, 13e tête d’affiche, est passé au deuxième tour des Internationaux australiens en battant le Français Lucas Pouille 6-1, 6-4 et 6-4, mardi.

L’Ontarien avait aussi battu Pouille à Brisbane le 8 janvier, en quarts de finale. Après cette victoire, Raonic a éventuellement eu le dessus sur Roger Federer en finale pour remporter le tournoi.

Raonic a converti quatre chances de bris sur six, en plus d’avoir le dessus 12-8 pour les as.

Le tennisman de Thornhill, en banlieue de Toronto, a remporté 88 pour cent des points disputés sur ses premières balles.

«Jouer avec l’avance est toujours un peu plus facile, a dit Raonic. La chose importante dans cette situation est de se concentrer à ne pas connaître de relâchements. Je suis demeuré en avance sur mon service et je me mettais en bonne position.»

Après un premier set de 23 minutes, Pouille, 90e au monde, a offert plus de résistance avant de s’incliner en 82 minutes, sur un retour trop long.

Raonic, 25 ans, aura comme prochain rival Tommy Robredo, de l’Espagne, ou bien Malek Jaziri, de la Tunisie.

Raonic a atteint les quarts de finale du tournoi l’an dernier, perdant alors devant Novak Djokovic, qui allait remporter la finale. Il désire assurément surpasser son rendement de l’année dernière.

«À Brisbane, j’ai eu quelques occasions. Peut-être qu’aujourd’hui, juste en tentant d’être plus confortable et de réaliser où je jouais, peut-être que j’ai laissé filer quelques jeux en retour de service, a dit le Canadien. Mais j’ai fait du bon travail au service et j’ai été efficace en retour lorsque j’en avais besoin.»

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!