OTTAWA — Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a signé jeudi un protocole d’entente avec son homologue américain pour lutter contre les appels automatisés non sollicités et la mystification de l’identité de l’appelant.

Le régulateur canadien indique que ce partenariat avec la Federal Communications Commission (FCC) permettra de faciliter les activités de recherche et de sensibilisation sur ces enjeux.

Les organismes se sont engagés à mettre en commun leurs connaissances et leur expertise par le biais de programmes de formation et d’échange de personnel, ainsi qu’à s’informer mutuellement de l’évolution des lois dans leur administration respective.

Le CRTC indique que cette entente permettra de protéger les citoyens des deux pays contre la menace croissante des appels automatisés non sollicités.

L’organisme canadien et la FCC avaient déjà conclu un partenariat pour lutter contre les pourriels illégaux et les télécommunications non sollicitées.

Le CRTC a aussi demandé récemment aux entreprises de téléphonie de l’aider à bloquer les appels non sollicités et illégitimes logés auprès de leurs clients et leur a donné environ trois mois pour mettre au point des solutions techniques afin de bloquer ces communications nuisibles.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus