MONTRÉAL — Plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis devant le bureau de circonscription du ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, à Montréal, afin de dénoncer la compétence fédérale en matière d’implantation d’aérodromes, samedi

Les protestataires en provenance de Saint-Cuthbert, de Neuville, de Mascouche et de Terrebonne ont signalé leur mécontentement à l’égard la Loi fédérale sur l’aéronautique. Ils l’accusent de permettre aux promoteurs privés de faire abstraction des règlements municipaux ainsi que des lois provinciales.

Ce mouvement citoyen s’articule autour de la construction d’aérodromes privés dans ces municipalités, où sont décriés le manque de consultation des résidants et le non-respect de l’environnement.

Une des organisatrices de l’événement, Danielle Demers, dit bénéficier de l’appui d’élus de tous les ordres de gouvernement, dont la néo-démocrate Ruth Ellen Brosseau, le bloquiste Luc Thériault et le péquiste André Villeneuve.

À Mascouche, le conseiller municipal Eugène Jolicoeur va jusqu’à réclamer l’intervention du premier ministre Justin Trudeau dans l’aménagement d’un aérodrome privé, qui fait actuellement l’objet d’une bataille judiciaire. La Ville demande l’arrêt des travaux qui entraînent, selon elle, le déboisement et la destruction de milieux humides.

M. Jolicoeur soutient que la Loi sur l’aéronautique «a fait son temps».

«Les promoteurs n’ont des comptes à rendre à personne, s’est-il indigné, en entrevue avec La Presse canadienne. Ils disent qu’ils ont l’acception publique. Moi, je ne la vois pas.»

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!