©Photo TC Media - Jessy Laflamme La halte routière de Ripon en Outaouais est inondée.

La pluie tombée dimanche a fait hausser les niveaux d’eau sur l’ensemble des rivières dans les régions de l’Outaouais, Montréal, les Laurentides, Lanaudière, la Mauricie, Chaudière-Appalache et le Centre du Québec.

Le service Hydro Météo précise, lundi, que plusieurs cours d’eau ont atteint leur seuil d’inondation mineure au cours de l’après-midi et de la soirée de dimanche, notamment les rivières Petite Nation et du Nord, en Outaouais, les rivières Noire, Ouareau et L’Assomption dans Lanaudière, ainsi que la rivière Maskinongé, en Mauricie, et la rivière Bécancour au Centre-du-Québec.

Hydro Météo estime également que les débits maximums des rivières des Outaouais, des Mille Îles et des Prairies pourraient être atteints dans les prochains jours.

Les hausses devaient toutefois ralentir dès lundi matin pour les plus petits cours d’eau et lundi après-midi pour les plus gros.

Hydro Météo rapporte que le niveau de la rivière Richelieu continue de monter, mais devrait se stabiliser au cours des prochains jours. Les rivières Famine, Beaurivage et Chaudière, dans la région Chaudière-Appalaches, ont dépassé leur seuil d’inondation mineure.

Les cours d’eau de la région de Québec sont toujours à la hausse, mais leur niveau devrait diminuer de façon générale au cours de l’après-midi, lundi.

Les inondations ont provoqué la fermeture de la route 341 entre la rue Queen et la route 125, à Rawdon, au cours de la nuit de dimanche à lundi, selon Québec 511, qui indiquait en fin d’avant-midi, lundi, que la circulation s’y faisait maintenant en alternance.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!