AP

Ottawa surveille de près l’ouragan Maria, qui déferle sur les Caraïbes, et a déjà envoyé de l’aide en Dominique, rapporte Affaires mondiales Canada.

Le ministère dit avoir reçu 33 demandes d’aide de Canadiens qui souhaitent rentrer au pays.

Il exhorte ceux qui se trouvent dans les régions où un avis d’«éviter tout voyage» est en vigueur à prendre un vol commercial pendant qu’ils sont encore disponibles.

Affaires mondiales invite également les Canadiens à contacter leurs proches qui pourraient se trouver sur la trajectoire de l’ouragan afin de s’assurer qu’ils connaissent les plus récentes recommandations.

Le Centre national des ouragans des États-Unis a annoncé mercredi que Maria a perdu son statut d’ouragan majeur, rétrogradé à une tempête de catégorie 2 après avoir ratissé Porto Rico. Mais des météorologues préviennent que la tempête retrouvera sa puissance et pourrait même devenir à nouveau un ouragan majeur d’ici jeudi.

L’Équipe canadienne d’évaluation des catastrophes a été déployée dans la région des Caraïbes afin d’évaluer les besoins humanitaires urgents, à la suite d’une demande d’aide du gouvernement de la Dominique. Affaires mondiales ajoute que les Forces armées canadiennes demeurent dans la région et sont prêtes à apporter un soutien.

Les Canadiens qui ont besoin d’une aide consulaire d’urgence sont priés de communiquer avec le bureau du gouvernement canadien le plus près ou le Centre de surveillance et d’intervention d’urgence à Ottawa, par téléphone au +1 613 996 8885 (à frais virés) ou par courriel à l’adresse sos@international.gc.ca.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!