MONTRÉAL — Les cols bleus à l’emploi de la Ville de Laval toucheront finalement des augmentations de salaire de l’ordre de 13 pour cent sur six ans, en vertu de leur nouveau contrat de travail.

Les 750 cols bleus de la ville viennent de signer leur nouvelle convention collective, dévoilant par la même occasion le contenu de l’entente de principe qui avait été annoncée dimanche dernier.

Ces cols bleus, membres de la section locale 4545 du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) affilié à la FTQ, avaient tenu des journées de grève ciblées, qui avaient notamment entraîné la fermeture des huit arénas de la ville pendant deux week-ends. Le ministère du Travail avait dû nommer un conciliateur pour faciliter les discussions entre les parties.

En plus des augmentations de salaire de 13 pour cent sur six ans, la section locale 4545 du SCFP a obtenu des améliorations aux conditions de travail pour les employés temporaires.

Le syndicat rapporte aussi que les parties ont révisé l’organisation du travail et que des tâches qui étaient auparavant accomplies par des sous-traitants seront désormais confiées aux cols bleus.

De plus, des griefs qui étaient pendants ont été réglés par la même occasion, souligne le SCFP.

«Le règlement final est satisfaisant, surtout que l’employeur avait beaucoup de demandes. Nous pensons que tout le monde est gagnant avec cette entente, autant les syndiqués que les citoyennes et citoyens de Laval», a commenté le président de la section locale 4545 du SCFP, Martin Gagnon, dans un communiqué.

De son côté, le maire de Laval, Marc Demers, s’était dit satisfait, lors de la conclusion de l’entente de principe, dimanche dernier. Il affirmait avoir réussi à améliorer le niveau des services offerts aux Lavallois tout en respectant la capacité de payer des contribuables.

«Nous nous réjouissons que le processus de négociation ait abouti. Les parties ont su déployer les efforts nécessaires afin d’en arriver à une entente favorable, qui sera valide jusqu’en 2022», avait commenté le maire Demers.

Le SCFP, qui est affilié à la FTQ au Québec, compte près de 116 000 membres. Il représente 70 pour cent des employés municipaux au Québec, soit 32 240 membres.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!