JOHNSONS LANDING, C.-B. – Un autre glissement de terrain pourrait se produire dans les montagnes qui encerclent une communauté du nord-est de la Colombie-Britannique où quatre personnes ont été tuées en juillet par une avalanche de boue, de rochers et de débris.

C’est ce que démontre une analyse géotechnique de la stabilité des pentes réalisée près de la municipalité de Johnsons Landing, dans la région de Kootenay.

Un homme et ses deux filles adultes ont perdu la vie quand leur maison a été ensevelie, tout comme une Allemande dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Une dirigeante du district régional de Kootenay centre, Dawn Attorp, a précisé que la probabilité d’une nouvelle catastrophe ne sera pas connue avant la fin d’une autre saison de temps humide.

Elle ajoute que les responsables rencontreront des dizaines de résidants pour discuter de leurs options. Un autre expert visitera aussi la région pour déterminer si des résidences sont menacées.

Les experts expliquent que des pluies abondantes tombées cet été ont déclenché une réaction en chaîne qui a provoqué le débordement d’un ruisseau, menant au glissement de terrain meurtrier.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!