Jonathan Hayward

SAINT-JEAN, T.-N.-L. – L’Association canadienne des chasseurs de phoques attribue à l’épaisseur des glaces et aux problèmes du marché la baisse draconienne observée au chapitre de la chasse commerciale à Terre-Neuve-et-Labrador ce printemps.

Le directeur exécutif, Frank Pinhorn, a indiqué que moins de 55 000 phoques du Groenland ont été tués cette année, comparativement à 91 000 l’an dernier et à 69 000 en 2012.

M. Pinhorn affirme qu’environ 65 bateaux ont pris le large — contre 45 l’année dernière —, mais ces embarcations ont eu de la difficulté à négocier avec l’épaisseur inhabituelle de la glace cette année.

Il a ajouté que le nombre de phoques tués était bien en deçà du quota fédéral de 400 000, alors que les prix sont demeurés les mêmes, à environ 35 $ pour les meilleures peaux.

L’Association fait appel à Ottawa pour que le Canada soit plus musclé dans le dossier des embargos décrétés par plusieurs pays.

Le gouvernement fédéral a contesté à l’Organisation mondiale du commerce l’interdiction décrétée par l’Union européenne, mais il a perdu en appel le mois dernier.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!