Jacques Boissinot / La Presse canadienne Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard

QUÉBEC — Il faut se garder d’afficher une attitude misérabiliste en matière économique, car les choses vont bien au Québec malgré un contexte difficile, a indiqué vendredi le premier ministre Philippe Couillard.

Le niveau d’investissement au Québec demeure intéressant, a-t-il ajouté lors d’une mêlée de presse, vendredi, en marge d’une activité de financement du Carnaval de Québec où il était l’un des orateurs invités.

Selon un sondage de la Banque de développement du Canada (BDC) effectué auprès des dirigeants de PME à travers le pays et rendu public cette semaine, on apprenait que les dirigeants de PME québécoises ne prévoyaient pas investir davantage en 2016 qu’en 2015. Ils identifiaient leur manque de confiance dans l’économie et le manque d’aide gouvernementale pour justifier leur prudence.

L’économie est en train de se transformer et le Québec ne doit pas rester les bras croisés, mais au contraire initier le changement, a dit le premier ministre au lendemain d’un remaniement de son cabinet.

Malgré une croissance économique plus faible que prévu et un taux de chômage qui demeure élevé, à près de 8 pour cent, il a dit maintenir l’objectif de son gouvernement de créer 250 000 emplois au Québec avant la fin du présent mandat, en 2018.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!