Hugo Mudie

  • POUZZA FEST @ Centre-ville de Montréal
    Du 20 au 22 mai

POUZZA FEST. J’adore le nom. Merci Hugo Mudie pour avoir créé ce festival, mais aussi pour avoir trouvé ce nom magnifique. Tout est dans la sonorité. POUZZA. Mélange parfait entre POUTINE et PIZZA. Ça me fait penser qu’il y a une pizzeria sur Mont-Royal qui en servait, mais je crois qu’elle a fermé l’année dernière. Une pizza sur laquelle ils mettaient des frites, de la sauce brune et du fromage. Jamais goûté, mais j’aurais dû. Bref, Hugo Mudie, c’est le chanteur du groupe punk montréalais The Sainte Catherines. C’est à lui qu’on doit l’idée d’un festival punk montréalais. Cent vingt groupes en trois jours dans quatre salles du centre-ville; la scène MusiquePlus (Foufounes Électriques), CHOQ.FM (Underworld), CISM (Absynthe) et celle des Katacombes.

Toutes des salles de spectacle qui se trouvent dans le même kilomètre carré. Ça va en faire, du punk au centre-ville! Beaucoup de groupes québécois et canadiens, mais aussi certains des États-Unis et d’Europe. Nous aurons ainsi droit à Bad Astronaut, Brendan Kelly (The Lawrence Arms), Channel 3, Coliseum, Dear Landlord, Jah Cutta, Lifetime, The Aversions, The Sainte Catherines, Roller Starter et Zero Boys.

Pour Mudie, il manquait un festival punk à Montréal. C’est en jouant au Fest de Gainesville, en Floride, qu’il s’est dit qu’il pourrait y avoir le même genre d’événement chez nous. Un festival punk, mais qui ratisserait très large, du pop punk au punk métal, en passant par le punk plutôt folk. En plus des spectacles, on nous promet «BBQ, foire de marchandise et autres surprises». Un nouveau venu dans la grande famille des festivals de la métropole, mais un petit nouveau qui risque de faire sa place assez rapidement. Espérons que la première édition se déroulera bien pour qu’il revienne l’année prochaine. Le centre-ville risque d’être en lendemain de veille lundi matin. Programmation complète sur www.pouzzafest.com

  • Chromatic @ S.A.T.
    Vendredi 20 mai
J’entends de plus en plus parler du collectif MASSIVart. Une bande de promoteurs d’événements culturels qui, en 2009, ont décidé de s’unir pour promouvoir l’art émergent québécois sous toutes ses formes. Une bien belle idée pas toujours simple à réaliser. Malgré tout, les gens derrière MASSIVart réussissent à créer des expositions/événements où l’art est au centre. Chromatic en est un bon exemple, qui réussit à attirer un vaste public assez jeune. Cent artistes exposeront à la SAT pendant que d’autres créeront des Å“uvres en direct, comme le collectif EN MASSE qui invitera les gens à contribuer à une murale au milieu de la salle. On aura ainsi droit à des Å“uvres de Baillat Cardell & Fils, de François Lalumière, de Trusst, de SPG le pigeon, de Foumalade et de Renata Morales. La gang derrière MASSIVart fait un travail colossal pour réunir tous ces gens et tenter de montrer ce qui se fait d’intéressant chez nous. Suffit que les gens y aillent aujourd’hui.  S.A.T.,  1201, boulevard Saint-Laurent

Aussi dans Culture :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!