(Photo: IDS/Verdun Hebdo – Delphine Bergeron) Le caniche royal Roxy profite de l'abreuvoir conçu expressément pour les besoins des canidés et réparé dernièrement.

Malgré les efforts de l’arrondissement, l’aire d’exercice canin du parc de La Fontaine, à L’Île-des-Sœurs, a encore besoin de réparation. La persistance de lacunes amène au fil des mois de plus en plus d’utilisateurs à délaisser l’espace verdunois.

Les propriétaires d’un braque allemand de 10 ans, François Laferrière et Hélène Boisvert, avaient l’habitude de venir presque tous les jours au parc à chien du parc de La Fontaine. Ils ne s’y présentent maintenant qu’une fois toutes les deux semaines.

«C’était mieux avec des végétaux», estime M. Laferrière, qui constate que le recouvrement de sol sablonneux salit abondamment les bêtes à quatre pattes. Son animal étant à poil court, la situation n’est pas si mal pour lui, mais sa conjointe a illustré qu’avec un chien de type golden retriever, des amas de sable s’accumule dans les longs poils.

Malgré les 63 000$ investis par l’arrondissement, la situation reste notamment inchangée pour le drainage de l’eau de pluie, l’absence de poubelles et l’espace sous les portes de la clôture qui permettent aux petits chiens de se sauver. Des utilisateurs auraient même tenté de réparer eux-mêmes certains trous pour faire face au problème.

Ils ont tout de même pu constater que la majorité des clôtures ont été réparées. Les portes qui séparent les trois espaces, un général, un pour les petits chiens et un autre pour les jeux ou les animaux non castrés, sont également fonctionnelles.

Ailleurs

Mécontents, les usagers rencontrés sur place la semaine dernière comparent avec désolation leur parc à chien à ceux de la terre ferme et de divers quartiers montréalais. «L’aire d’exercice canin de Rosemont, au parc des Pélicans, est magnifique», estime Mme Boisvert.

Le couple considère qu’à la quantité de taxes qu’il paye, il devrait pouvoir profiter d’un espace mieux entretenu et adapté. Malgré tout, il serait prêt à payer de leur poche un abonnement annuel si cela leur permettait de corriger les lacunes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!