TC Media/Archives Développement Lachine Est devait terminer les travaux de décontamination des sols au plus tard le 31 août, selon l’entente conclue avec l’arrondissement.

Un des plus grands projets immobiliers de Montréal, VillaNova, vient de franchir une étape importante. Lachine a donné le feu vert au promoteur Développement Lachine Est (DLE) pour débuter les travaux d’infrastructures, soit la construction du réseau d’aqueduc et des voies publiques.

L’arrondissement doit procéder dans les prochains jours à la signature officielle de l’entente hors cour avec le promoteur. DLE a répondu à l’ensemble des demandes émises dans le protocole adopté par Lachine en avril, qui incluait la décontamination du terrain.

«Quand l’entente sera officiellement signée, le ministère et le Service de l’eau pourront donner l’autorisation finale pour aller de l’avant», précise Michel Séguin, le directeur d’arrondissement adjoint.

Le nettoyage du site contaminé aux métaux lourds a été complété à la mi-juillet. Le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec a émis un certificat d’autorisation le 24 juillet.

Les résultats des tests de la qualité environnementale du sol du futur parc, effectués par l’arrondissement et son consultant Solmatec aux frais du promoteur, ont eux aussi révélé la conformité du sol.

À la fin novembre, Villanova avait été mis sur la glace à la suite d’un rapport de la firme Sanexen Services environnementaux qui avait affirmé que le terrain de l’ancienne usine Jenkins était toujours contaminé, contrairement à ce qui avait été conclu par Solroc en 2011.

Les conseillers Jean-François Cloutier et Kymberley Simonyik, qui se sont joints à l’équipe du maire de Montréal, Denis Coderre, ont déposé une résolution à la séance publique du 7 août pour interpeller le ministère. Ils demandent au gouvernement provincial de revoir ses pratiques afin d’assurer un meilleur suivi des terrains contaminés au Québec.

Prochaines étapes
Les élus ont approuvé lors du dernier conseil d’arrondissement les modifications au Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) de mars 2015. Présentés au comité consultatif d’urbanisme (CCU) en mai, ces changements prévoient désormais 35 maisons de ville et 116 duplex.

Si aucune date officielle quant au début des travaux d’infrastructure n’est encore définie, le conseil a accordé un contrat de 310 000$ pour des services de gestion et de surveillance du chantier. Les frais seront assumés par le promoteur.

Le 16 août, le CCU se réunira pour prendre connaissance des plans de DLE avant que ne soient délivrés des permis de construction.

D’après l’arrondissement, les travaux de construction du complexe résidentiel devraient débuter en janvier. Les premières unités pourraient voir le jour au printemps 2018 sur le terrain situé entre les rues Victoria et George-V et le boulevard Saint-Joseph.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!