Archives TC Media Les problèmes de cohabitation entre les riverains et les utilisateurs de la cour de l'école Saint-Justin pourraient être de l'histoire ancienne avec l'adoption par les élus de MHM d'une modification à la Réglementation sur les parcs.

Les élus de Mercier – Hochelaga-Maisonneuve (MHM) ont officialisé les changements apportés à la Réglementation sur les parcs afin de permettre aux policiers d’intervenir de leur propre chef dans les cours d’école de l’arrondissement en dehors des heures de classe.

La modification, qui redéfinit la notion de parc pour y inclure les cours d’école, a été entérinée, hier, au cours d’une séance extraordinaire du conseil d’arrondissement.

Auparavant, les policiers ne pouvaient intervenir que lors du dépôt d’une plainte. Et pour que les agents puissent remettre un constat d’infraction, il devait y avoir un répondant sur les lieux, les cours d’école relevant du domaine privé.

Avec la nouvelle réglementation, ces contraintes sont terminées.

Les policiers pourront mieux contrôler l’utilisation des terrains sportifs situés dans les cours d’école et agir lors d’attroupements en dehors des heures de classe.

Ceux-ci étaient d’ailleurs favorables à un tel changement.

«Il s’agit d’un outil supplémentaire pour les agents qui permettra d’assurer la quiétude des citoyens», estime Martin Dea, commandant du PDQ 48.

École Saint-Justin
Les riverains de l’école Saint-Justin seront ravis de cette modification. Depuis deux ans, ils se plaignent de bruits excessifs parfois jusque tard dans la nuit, provenant des utilisateurs des installations de la cour d’école.

«La solution mise de l’avant est un excellent compromis pour tous. Le service du contentieux a été mis à profit et tout a été fait dans les règles de l’art. Les citoyens pourront continuer d’avoir accès aux cours d’école, mais comme pour les parcs, cela se terminera à 23h. Et si des problèmes surviennent en soirée, les policiers pourront intervenir sans devoir attendre une plainte formelle», se réjouit Richard Celzi, conseiller du district de Tétreaultville.

Mercier – Hochelaga-Maisonneuve devient ainsi le premier arrondissement à adopter une telle modification et il pourrait en inspirer d’autres, croit M. Celzi.

De son côté, la commissaire scolaire de Mercier, Émilie Auclair, qui a participé aux discussions appuie sans réserve la décision de l’arrondissement.

«D’autres approches ont été tentées, mais sans succès. Cette nouvelle réglementation apporte une solution simple, concrète et peu coûteuse en terme de fonds publics.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!