Romain Schué / TC Media Près de 170 personnes ont assistées à différents ateliers pour tenter de trouver une solution pour combattre les déserts alimentaires.

Pour tenter de lutter notamment contre les déserts alimentaires et trouver des solutions face à ce fléau qui touche Montréal-Nord, plusieurs organismes et citoyens se sont réunis pour une 4e édition de l’Accès à l’alimentation pour tous.

Près de 170 personnes, un record depuis le lancement de ce programme en 2013, se sont retrouvées le 19 mai à la Maison culturelle et communautaire, à l’appel notamment de Parole d’excluEs, l’organisme en charge de chapeauter cet événement annuel soutenu par le Comité de suivi en sécurité alimentaire (CSSA).

Pour les organisateurs, «la situation est épouvantable». «Il faut trouver des solutions, c’est le nerf de la guerre. Il y a trop de pauvreté et d’importants déserts alimentaires», regrette Louise Gingras, organisatrice communautaire pour le CLSC de Montréal-Nord, l’une des chefs de file de cette 4e édition.

«Rendre accessible à des prix raisonnables des produits frais»
Durant plusieurs heures, résidents de l’arrondissement et responsables d’organismes ont été appelés à réfléchir à différentes solutions à mettre en place pour garantir «un système alimentaire pour tous», selon le coordonnateur du projet, César Herzele, qui évoque «trois grands objectifs.»

«Il faut rendre accessible à des prix raisonnables des produits frais et autres denrées alimentaires aux citoyens de Montréal-Nord. Il faut également réussir à créer du lien social entre les individus à travers l’alimentation», explique-t-il, mentionnant la mise en place de marchés publics ou d’ateliers de cuisine pour favoriser les rencontres et briser l’isolement des aînés.

«Ces initiatives doivent également permettre la création d’emplois afin de générer des revenus pour les résidents. Cela pourrait être du travail dans des productions agricoles, des petits commerces, des emplois à plein temps ou même à temps partiel», complète César Herzele.

Avec cet événement, au cours duquel plusieurs institutions publiques ont été conviées, les organisateurs espèrent réussir à «mobiliser toute la communauté afin de s’attaquer collectivement à la problématique d’insécurité alimentaire.»

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!