Gracieuseté Vincent J. Carbonneau défendra la gratuité du transport en commun au cours de la campagne électorale québécoise.

Un premier candidat est officiellement sur la ligne de départ pour les élections provinciales dans la nouvelle circonscription Mont-Royal-Outremont. Vincent J. Carbonneau portera les couleurs du Parti vert du Québec (PVQ).

L’étudiant au baccalauréat en droit à l’Université de Montréal en sera à sa quatrième campagne électorale. Il a d’abord été candidat pour le Parti vert dans la région de l’Estrie en 2014 et ensuite au niveau fédéral dans Lachine-Dorval en 2017. Il y a deux ans, il défendait les couleurs de la formation politique dans une élection partielle provinciale dans Marie-Victorin.

Cette fois-ci, M. Carbonneau se présente dans une circonscription qu’il dit bien connaître, car il y étudie depuis sept ans. Le souhait d’amener les questions de justice sociale et d’environnement au cœur de la campagne l’a motivé à déposer de nouveau sa candidature.

«C’est souvent écarté. L’avantage avec le Parti vert est que nous pouvons participer aux débats et un peu forcer le sujet à arriver dans les discussions. Eux (les autres candidats) vont préférer parler d’économie ou peut-être d’enjeux identitaires», fait valoir le jeune politicien de 24 ans, qui estime qu’il y a urgence d’agir en environnement.

M. Carbonneau précise que le PVQ propose une plateforme électorale variée qui s’intéresse aussi aux domaines de la santé, de l’éducation et de l’économie.

Selon lui, son parti peut représenter une alternative fédéraliste de gauche intéressante pour les citoyens de Mont-Royal-Outremont alors que Québec solidaire s’est rapproché d’Option nationale, un parti ouvertement souverainiste.

REM

Plus localement, le développement du transport en commun sera pour M. Carbonneau une priorité. Le PVQ propose notamment l’instauration de la gratuité pour les réseaux de métro et d’autobus.

«J’aimerais ça qu’on voit graduellement une réduction du nombre de véhicules sur les routes dans les deux villes», mentionne-t-il.

La protection des espaces verts lui tient aussi à cœur. M. Carbonneau surveille d’ailleurs de près le projet du Réseau électrique métropolitain qui, selon lui, propose un tracé favorisant l’étalement urbain et desservant mal les résidents de la circonscription.

«C’est un projet pour encourager les gens à s’installer dans l’Ouest. Le projet a été poussé très, très rapidement, sans nécessairement être bien pensé», dit-il.

Pour le moment, les deux députés libéraux sortants d’Outremont et de Mont-Royal, Hélène David et Pierre Arcand, ont signifié leur intention de se représenter. Toutefois, à la suite de la fusion des deux circonscriptions, l’endroit où ils déposeront leur candidature reste à déterminer.

Les élections provinciales sont prévues le 1er octobre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!