Gracieuseté - Didier Rabette Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé, le 7 février, l'octroi d'un montant de 505 890 $ au Théâtre Outremont.

Après la fin d’une entente triennale avec la ville-centre, le Théâtre Outremont reçoit de nouveau l’appui de Montréal et de l’arrondissement pour 2018. Un montant de près de 506 000$ sera versé à l’institution de l’avenue Bernard afin de soutenir sa programmation.

Au cours des trois dernières années, la corporation du théâtre obtenait annuellement des instances publiques une aide financière similaire, basée sur un protocole d’entente qui n’a pas été renouvelée.

Le directeur général par intérim de l’organisme, Denis Simpsons, se dit tout de même satisfait du montant remis compte tenu du contexte politique, avec la nouvelle administration en place depuis novembre.

«Cette entente d’une année nous permet de prendre une pause pour renégocier pour les années à venir», mentionne M. Simpsons qui croit qu’un accord sur une plus longue période entre le Théâtre et la Ville sera signé à partir de 2019.

La somme versée en 2018 est plus importante que dans le passé. Toutefois, le directeur général par intérim précise que Montréal prend en considération les taxes que devra verser la corporation au provincial et au fédéral, car il ne s’agit pas d’une subvention, mais plutôt d’un contrat de service.

Plan d’affaires

L’an dernier, le Théâtre Outremont avait reçu une aide supplémentaire de 200 000$ de la Ville afin d’éponger en partie son déficit.

Selon le document décisionnel du comité exécutif, «malgré certains éléments récents plus encourageants, la situation financière de l’organisme reste préoccupante, notamment en raison de la réponse négative du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour une augmentation de son soutien au fonctionnement.»

La Ville suggère donc à la corporation de fournir d’ici la fin mars un plan d’affaires et de positionnement réalisé par une firme externe. Cette étude visera à trouver des façons pour mieux rejoindre les différentes clientèles et analyser l’offre de spectacles.

Un plan de redressement a déjà été déposé à Montréal pour résorber le déficit, mais la Ville souhaite approfondir la réflexion.

M. Simpsons assure que le déficit du théâtre sera résorbé d’ici cinq ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!