Déposit Photos © Iurii Osadchi Durant la période du moratoire, le conseil se penchera sur la portée des règlements sur les nuisances, le bruit et la circulation et leurs impacts sur la qualité de vie des secteurs résidentiels.
Le conseil d’arrondissement a voté majoritairement ce soir à sa séance ordinaire afin d’imposer un moratoire jusqu’au 1er juin prochain sur les fermetures temporaires de rues pour des processions et parades.

Cette mesure a été prise à la suite du refus par l’administration d’accorder à la congrégation Toldos Yakov Yosef de la communauté juive hassidique la fermeture temporaire de rues qu’elle demandait pour une procession de 800 à 1000 personnes à partir de 22 h 30, le 28 avril prochain. Une demande de procession la nuit du 14 avril au 15 avril, pour la Pâques orthodoxe russe a également été refusée aux requérants de la Cathédrale Saint-Nicolas. C’est la règlementation existante sur les nuisances, le bruit, la circulation et le stationnement qui a été invoquée pour justifier ce refus.

Préserver la tranquillité

« Le moratoire a pour but de revoir la règlementation et au besoin de la modifier afin qu’elle soit plus précise et plus facile à appliquer, particulièrement en ce qui concerne les heures limites pour la tenue d’événements, a déclaré la mairesse d’arrondissement Marie Cinq-Mars. Nous tenons à répondre de manière équitable aux besoins de nos citoyens tout en étant respectueux des droits des résidants qui veulent préserver la tranquillité de leur quartier. »

Durant la période de moratoire, le conseil se penchera sur la portée des textes des règlements pertinents sur les nuisances, le bruit et la circulation et fera une évaluation exhaustive des impacts sur la qualité de vie, particulièrement dans les secteurs résidentiels qui subissent des fermetures de rues ou des interdictions de stationnement en raison de célébrations religieuses ou autres.

de nombreux lieux de cultes

Les nombreux fidèles qui convergent à Outremont pour assister ou participer à des célébrations religieuses proviennent souvent de la banlieue ou même de l’extérieur de l’agglomération de Montréal, ce qui cause des inconvénients, dont le stationnement et la circulation ne sont pas les moindres.

Outremont, un des plus petits arrondissements en superficie, se distingue par la présence de nombreux lieux de cultes importants. Plusieurs églises catholiques et synagogues juives y ont pignon sur rue, mais l’arrondissement abrite aussi les cathédrales Saint-Grégoire (Église apostolique arménienne) et Saint-Nicolas (Église orthodoxe russe).

Il y a également à Outremont un temple baptiste, l’église chinoise presbytérienne de Montréal et l’église Saint-Antoine-Le-Grand (Église libanaise maronite) dont la procession du Dimanche des Rameaux hier après-midi était le plus récent exemple ayant entrainé une fermeture temporaire de rues.

(Source: Arrondissement d’Outremont)

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus