À l’occasion du Jour de la Terre, la Ville a planté un chêne écarlate pour «enraciner» le premier centenaire de Mont-Royal. Ce fut l’occasion d’un hommage marqué pour une environnementaliste monteroise convaincue et convaincante, feue Judith H. Bock, décédée il y a quelques jours.

Quelques élus du conseil municipal, Minh-Diem Le Thi, John Miller et Joseph Daoura, accompagnaient le maire Philippe Roy ce vendredi 20 avril pour procéder à la plantation d’un chêne écarlate à l’arrière de l’hôtel de ville sur le chemin Churchill.

Planté dans le cadre du Jour de la Terre, ce chêne commémorera aussi le centenaire de la ville. «Il est un symbole de stabilité politique et de pérennité, de justice et de vertu, de résilience et de sérénité, d’endurance et de force, a commenté le maire Roy, ce qui représente bien l’image de notre ville, au tournant de ses 100 ans.»

Pour souligner les 100 ans de Mont-Royal, la Ville fera gagner une centaine d’arbres à fleurs par le biais d’un tirage. «Des amélanchiers et des lilas, a précisé Philippe Roy. Les arbres fleuriront et apporteront une belle image à la ville.»

Le bulletin de participation est disponible au comptoir de la réception de l’hôtel de ville. Les participants pourront le déposer dans la boîte de plexiglas qui s’y trouve. Le tirage aura lieu le 15 mai prochain, et les 100 arbres à fleurs seront livrés aux résidences par les employés des Travaux publics de la Ville.

Hommage à Judith Bock

«C’est avec regret que le conseil municipal a appris le décès de Judith H. Bock, résidente engagée et bien connue, réputée notamment pour ses positions progressistes en matière de protection environnementale», a déclaré le maire Philippe Roy en lui rendant hommage.

«En 2006, lorsque j’ai été élu la première fois en tant que conseiller municipal, j’ai eu l’immense privilège de rencontrer et de travailler aux côtés de Judy Bock sur le comité de la Ville environnement et du développement durable.»

Permettez-moi de vous dire qu’elle avait des idées bien arrêtées sur l’environnement ainsi que sur le réchauffement climatique. Chaque fois qu’elle a fait une suggestion, elle a toujours montré du respect pour ses collègues et j’ai écouté ce qu’ils avaient à dire.»

«Judy Bock était une résidente de longue date et une citoyenne bien connue pour son engagement envers le développement de Mont-Royal. Que ce soit pour son travail sur le plan du patrimoine, son implication dans diverses causes sociales ou pour ses efforts avec le plan de l’environnement, Judy a taillé sa place au sein d’un petit nombre de membres influents de notre communauté.»

«J’ai souvent dit que, pour beaucoup d’entre nous, Judy Bock était la conscience sociale de la Ville de Mont-Royal. Elle continuera de l’être pour les années à venir», a dit le maire de Mont-Royal en concluant : «C’est avec émotion et plaisir que je dédie ce chêne à la mémoire de Judy Bock. «Jody serait très touchée et heureuse de cet acte», a ajouté Ann Streeter, sa sœur jumelle, avant de verser de la terre sur les racines de l’arbre.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!