The Associated Press

SYDNEY, Australie — Les deux premiers mariages gais ont été célébrés en Australie en vertu de la nouvelle loi permettant ce type d’union.

En raison de la période d’attente de quatre semaines et de la date à laquelle la législation a été adoptée, les premiers mariages gais auraient dû en principe avoir lieu le 9 janvier 2018.

Deux couples de lesbiennes se sont toutefois mariés samedi après avoir reçu la permission de déroger au délai de préavis.

Lauren Price et Amy Laker ont convolé à Sydney samedi parce que leurs proches devaient faire le voyage depuis le Pays de Galles et le Royaume-Uni pour assister à ce qui devait être au départ une simple cérémonie d’engagement.

Amy et Elise McDonald, qui portaient déjà le même nom de famille, ont aussi obtenu une exemption parce que leur famille vit à l’étranger. Les deux femmes ont échangé leurs voeux à Melbourne.

Un autre couple, Anne Sedgwick et Lyn Hawkins, doit aussi se marier dimanche après 40 ans de vie commune. Elles ont reçu une autorisation puisque Mme Hawkins, âgée de 85 ans, souffre d’un cancer des ovaires en phase terminale.

Lundi, Cas Willow et Heather Richards se diront «oui» à Melbourne. Mme Willow, qui est âgée de 53 ans, est présentement traitée pour un cancer du sein qui a commencé à s’en prendre à son cerveau.

Les deux femmes, qui forment un couple depuis 17 ans, affirment que le fait de se marier leur donnera le sentiment que les précieuses dernières semaines qu’il leur reste à passer ensemble seront «complètes».

«Cela veut dire que notre relation ne sera pas seulement tolérée, mais qu’elle sera acceptée», a déclaré Mme Richards.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!