Francisco Seco Francisco Seco / The Associated Press

BARCELONE, Espagne — L’ancien président catalan Carles Puigdemont est détenu par la police allemande.

Son avocat, Jaume Alonso-Cuevillas, a indiqué que la police allemande l’a intercepté dimanche au moment où il entrait en Allemagne en provenance du Danemark.

Carles Puigdemont était à bord d’un véhicule. Il retournait en Belgique où il est exilé depuis qu’il a fui l’Espagne, après que son gouvernement eut tenté de déclarer l’indépendance de la Catalogne en octobre dernier.

L’agence de nouvelles allemande DPA a rapporté que le bureau d’enquête allemand de l’État de Schlewsig-Holstein avait confirmé l’arrestation de M. Puigdemont.

La Cour suprême espagnole a lancé vendredi un nouveau mandat d’arrêt international, alors que M. Puigdemont était en visite en Finlande pour donner une conférence à l’Université d’Helsinki. Des mandats d’arrêt ont aussi été lancés contre cinq autres indépendantistes catalans.

Le gouvernement espagnol a indiqué à l’Associated Press avoir reçu la «confirmation officielle des autorités allemandes de l’arrestation» de M. Puigdemont en réponse au mandat lancé par la Cour suprême de l’Espagne.

Le procureur général espagnol a dit être en contact avec ses homologues allemands pour mettre en application la requête d’extradition contre M. Puigdemont en Espagne, où il fait face à des accusations, notamment de rébellion, qui pourraient lui valoir une peine de prison maximale de 30 ans de prison.

La police autoroutière allemande a arrêté M. Puigdemont, dimanche matin, près de l’autoroute A7 qui mène à l’Allemagne, a indiqué la police de l’État de Schleswig-Holstein.

Madrid a affirmé que ses services de renseignement et la police avaient travaillé de concert avec la police allemande pour orchestrer l’arrestation de l’ancien leader du mouvement séparatiste en Catalogne.

L’agence DPA a indiqué que M. Puigdemont avait été amené dans une prison de Neumuenster, une ville du nord de l’Allemagne.

Le procureur adjoint Ralph Doepper à Schleswig a affirmé qu’un tribunal allemand se prononcerait probablement lundi sur la détention de M. Puigdemont dans l’attente du dénouement de son dossier d’extradition.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!