Google a fait beaucoup de bruit récemment avec ses lunettes Project Glass, mais le géant américain n’est pas le seul dans la course aux lunettes intelligentes. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’essayer hier les Epson Moverio BT-100, des lunettes Android lancées cette année aux États-Unis, et qui devraient bientôt être offertes au Canada.

Même s’il est facile de les classer dans la même catégorie, les Moverio BT-100 d’Epson sont pour le moment très différentes des prototypes de lunettes présentées par Google lors du dernier Google IO.

Les Moverio BT-100 sont en effet beaucoup plus grosses, et elles offrent une expérience d’utilisation beaucoup plus immersive que les lunettes de Google. Si l’appareil de Google est conçu pour être subtil dans son champ de vision, celui d’Epson affiche par exemple plutôt l’équivalent d’un grand écran de 80 pouces à cinq mètres devant nos yeux.

Détail intéressant, l’écran est transparent, il est donc possible de voir encore le monde qui nous entoure lorsque l’on porte l’appareil.

L’utilisateur qui porte les lunettes voit tout simplement l’interface du système d’exploitation Android 2.2, et il peut lancer n’importe quelle application comme il le ferait sur un téléphone intelligent. Notons que l’appareil est aussi compatible avec les films et les jeux 3D.

La conception des lunettes d’Epson est aussi tout à fait différente de celles de Google. Alors que les lunettes de Google sont autonomes, celles d’Epson sont plutôt reliées à une grosse manette, qui contient à peu près toute l’électronique nécessaire pour faire fonctionner le système d’exploitation Android, comme un pavé tactile, une connectivité Wi-Fi, une fente pour carte SD, un processeur, une pile, etc.

Les Epson Moverio BT-100 sont pour le moment offertes pour les développeurs, puisque de l’avis même d’Epson, il s’agit d’un produit qui est loin d’être terminé.

En lançant quand même les Moverio BT-100, la compagnie espère notamment que les développeurs y trouveront des applications intéressantes, en plus de trouver quels marchés pourraient être intéressés à un appareil du genre.

Le premier modèle pour le grand public – qui pourrait ne pas être lancé avant quelques années – devrait aussi beaucoup évoluer par rapport au modèle actuel, en offrant par exemple un design plus petit, et peut-être même en intégrant l’électronique directement sur les lunettes, à la manière de Google.

La date du lancement canadien des Moverio BT-100 devrait être annoncée au cours des prochaines semaines, et on peut espérer un lancement d’ici les deux prochains mois, selon un représentant de la compagnie avec qui je me suis entretenu.

Le prix canadien n’a pas été dévoilé, mais les Moverio BT-100 sont offertes 699$ aux États-Unis.

Aussi dans Plus:

blog comments powered by Disqus