Nokia a lancé il y a quelques semaines le Lumia 520, un téléphone intelligent Windows Phone conçu pour être le plus abordable possible, sans toutefois affecter les performances de l’appareil. Mise à l’essai.

Design
Le design du Nokia 520 est corect pour un appareil du genre. Celui-ci rappelle vaguement l’esthétique de la gamme Lumia, mais avec des matériaux évidemment plus bas de gamme. On pardonne toutefois l’omniprésence du plastique dans un appareil qui est vendu pour aussi peu que 150$ sans entente dans certains cas.

L’appareil est offert en noir par défaut, mais il est possible de lui donner un peu de couleur en changeant sa coque de plastique arrière.

Écran
L’écran est la principale faiblesse du Nokia 520, le compromis qui était de trop, si vous voulez mon avis. L’écran de 4 pouces offre une résolution acceptable (pour un téléphone d’entrée de gamme) de 800 par 480 pixels, mais ses contrastes sont plutôt mauvais, sa luminosité est faible et il réfléchit beaucoup la lumière extérieure. En fait, il réfléchit tellement que vous n’aurez aucun problème à vous en servir comme miroir.

Est-ce qu’on peut vivre avec? Oui. Sauf que pour pas beaucoup d’argent de plus, vous pourriez aussi mettre la main sur le Nokia 620, qui offre un écran clairement supérieur.

Caractéristiques techniques
Le Lumia 520 offre un processeur bicoeur Snapdragon de 1 GHz correct, le même que l’on retrouve dans le Lumia 620, par exemple. Il offre une capacité interne de 8 Go, mais il est aussi possible d’augmenter cette dernière grâce à une fente pour cartes SD.

Celui-ci offre un appareil photo arrière limité de 5 mégapixels, sans flash, et aucun appareil photo frontal, ce qui représente un autre compromis important.

Logiciel
Le Nokia Lumia 520 est équipé de Windows Phone 8, un système d’exploitation qui demande quand même peu de ressources et qui est à mon avis approprié pour un téléphone d’entrée de gamme de la sorte.

Le système est facile d’utilisation et plutôt joli, mais sa boutique d’applications tierces est moins bien garnie que celles d’Android et d’iOS. S’il vous manquera certaines applications, comme Instagram, la plupart des applications importantes sont toutefois offertes.

Notons que Nokia offre également beaucoup d’applications intéressantes, comme la radio Internet Nokia Musique, Cinemagraph, Here Maps et Nokia Drive.

Performances
Les performances du Nokia Lumia 520 sont correctes. Après tout, son processeur est le même que l’on retrouve dans des téléphones beaucoup plus dispendieux. L’interface est fluide, et vous ne devriez pas avoir de difficultés à faire rouler les applications tierces.

Prix et disponibilité
Pour l’instant, le Lumia 520 est offert chez Rogers (0$ avec une entente de trois ans ou 199$ sans entente) et chez Koodo (150$ sans entente, 0$ sur la balance). Telus l’offre pour sa part en prépayé à 129$ (la compagnie offre aussi le Lumia 620 en post payé à 0$ avec entente de deux ans et 250$ sans entente).

Je crois que ceux qui peuvent se permettre la dépense supplémentaire apprécieront plus le Lumia 620. Mais si votre budget est vraiment limité, le Lumia 520 peut quand même être intéressant, surtout qu’il offre de bonnes performances pour son prix.

Aussi dans Plus :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!