Alors que les deux tiers des jeunes préfèrent l’automobile aux transports en commun, leur connaissance de la protection automobile reste toutefois limitée. Le concept de «franchise» dans un contrat d’assurance est inconnu pour 65 % des 16-24 ans, alors que la moitié ne peut expliquer le lien entre la franchise et la prime.

C’est l’une des conclusions d’un sondage effectué par le Bureau d’assurance du Canada et le Groupement des assureurs automobiles auprès des jeunes conducteurs. Ils sont plus de 100 000 nouveaux automobilistes à chaque année, dont une majorité de jeunes. Cette statistique a incité les deux organismes à lancer une campagne web pour les intéresser à l’importance de la police d’assurance. «On a intérêt à viser les plus jeunes, parce qu’ils seront des automobilistes pendant 50 ans», explique Anne Morin, responsable des affaires publiques des deux organisations.

Selon elle, plusieurs consommateurs ne prennent conscience de leur contrat qu’après le sinistre. «C’est une bonne idée de s’intéresser à ses assurances avant d’être impliqué dans un accident et ne pas savoir quoi faire», lance Mme Morin.

Faire campagne avec l’humour
Des vidéos au style ludique et accessible, produites par leurs porte-parole Stéphane Bellavance et le jeune vloggeur Thomas Gauthier, sont diffusées sur le site jassure.info. Avec humour, ils discutent des termes de base : prime, franchise, couverture, fausses déclarations. «Nous n’avons pas la prétention de faire un cours d’assurance, avec les vidéos. On veut leur donner envie d’en apprendre plus», explique Anne Morin, qui mentionne le faible intérêt des jeunes pour ce sujet. Par le jeu d’influence et la circulation de l’information sur les réseaux sociaux, le but serait d’élever le niveau de conscientisation.

Regard des jeunes
Pour le jeune porte-parole de 18 ans, Thomas Gauthier, qui suit actuellement ses premiers cours de conduite, ce sujet est préoccupant. «La campagne m’a permis de réaliser tous les petits détails dont on n’entend pas parler», admet le futur conducteur. Il décrit ses capsules comme un hameçon. «C’est par un exemple absurde qu’on attire l’attention d’un jeune pour qu’il aille s’informer», explique-t-il. Le vloggueur compte être actif sur les réseaux, notamment sur YouTube où il compte maintenant 110 000 abonnés.

Les conducteurs de 16-24 ans

  • 63 % estiment que le risque d’avoir un accident est de 3/10.
  • Leur fréquence d’accident est 2,5 fois plus élevée que la moyenne.
  • 85 % font produire leurs documents d’assurance par leurs parents.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!