Collaboration spéciale La Golf 2016 Volkswagen offre une impression de luxe.

logo_guide-auto Plusieurs ont tenté de la copier, mais peu ont réussi à l’égaler. Le succès de la Golf de Volkswagen dans le segment des voitures compactes n’est pas une surprise, puisque la marque peaufine son hatchback depuis plus de 40 ans. Mais est-elle parfaite? Bien sûr que non!

La Golf 2016 de Volkswagen est vendue en version trois portes et cinq portes. La première n’est toufefois offerte qu’en version Trendline de base et affiche un prix plancher de 18 995 $, avant les frais de transport et de préparation. La version à cinq portes est disponible en trois déclinaisons, et n’oublions pas la Sportwagon, la GTI et la R. La famille est très grande et diversifiée.

Seules des motorisations turbocompressées équipent la gamme Golf. Ici, nous avons droit à un quatre cylindres de 1,8 litre développant 170 chevaux, ce qui est beaucoup pour une voiture compacte. Les performances sont impressionnantes, mais c’est le couple à bas régime du moteur qui rend la Golf si amusante. Une boîte manuelle à cinq rapports est de série, alors qu’une automatique à six rapports est optionnelle, et c’est elle qui équipait la voiture dont nous avons fait l’essai. Malgré un délai irritant dans la réactivité de l’accélérateur, cette boîte passe ses rapports avec une certaine fluidité et permet une consommation raisonnable.

On a enregistré une moyenne de 8,5 l/100 km lors de notre essai à la fin de l’hiver, ce qui n’est pas mal, mais un peu plus gourmand que certaines de ses rivales. C’est quand même un petit prix à payer pour les performances bonifiées. On ne s’ennuie pas trop du moteur TDI, à genoux dans le coin depuis l’automne dernier pour avoir triché durant les tests d’émissions polluantes.

On a une impression de luxe dans la Golf 2016, surtout dans la finition Highline qui comprend une sellerie en similicuir, un siège du conducteur électrique, un toit ouvrant panoramique et un système multimédia à écran tactile. VW a finalement ajouté un port USB cette année, mais malheureusement, celui-ci ne recharge pas nos appareils portatifs. Une excellente chaîne Fender est optionnelle, tout comme un ensemble Technologie qui ajoute régulateur de vitesse adaptatif, assistance au changement de voie et au stationnement ainsi que système précollision frontale avec freinage d’urgence.

Les sièges offrent un grand soutien, la position de conduite est idéale et ceux qui ne peuvent se permettre la mensualité d’une GTI ne seront pas trop déçus de la Golf plébéienne. La polyvalence de la voiture est remarquable, notamment en raison de sa vaste aire de chargement, et les dossiers arrière se rabattent presque à plat.

En revanche, la réputation de fiabilité de Volkswagen est perfectible, comme le souligne la plus récente étude J.D. Power sur la fiabilité des véhicules. Et une Golf à cinq portes n’est pas une aubaine – la voiture dont nous avons fait l’essai coûte plus de 34 000 $, une somme considérable pour une compacte. Quand même, pour un hatchback amusant et pratique, elle demeure pour l’instant la référence dans sa catégorie.

Fiche d’appréciation

  • Consommation: 3,5/5 – Bonne, mais pourrait être meilleure. Selon nos habitudes de conduite, évidemment.
  • Conduite: 4,5/5 – La Golf nous incite toujours à adopter une conduite sportive.
  • Performances: 4/5 – Bonne puissance du moteur de 1,8 l, qui est aussi généreux en couple.
  • Multimédia: 3,5/5 – Un bon système avec un écran tactile plutôt réactif, mais le port USB ne permet pas de recharger les appareils portatifs.
  • Confort: 4,5/5 – La suspension sport de la version Highline est un peu trop ferme pour certains, mais les sièges offrent un excellent soutien.
  • Note générale: 4/5 – De façon discutable, la meilleure compacte à hayon sur notre marché, mais elle est dispendieuse.

Aussi dans Automobile :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!