Voyager sans sortir de Montréal? Oui, oui! Il y a d’ailleurs des dizaines de bonnes tables sur l’île pour faire ce type d’expérience. Zoom sur deux nouveaux restos qui semblent déjà promis à un beau succès.

Un Po’ di Piu
(3, rue de la Commune Est)

Dyan Solomon (Olive et Gourmando, Foxy) a pris son temps avant d’ouvrir cette seconde adresse dans le Vieux-Montréal. Quinze ans, pour être exact. «Nous attendions le bon moment», avoue-t-elle. Il faut dire que, excepté le Centre des sciences, juste en face, cette portion de la rue de la Commune reste peu attrayante, malgré les édifices de pierre patrimoniaux qui longent les quais du Vieux-Port et la voie ferrée.

Le concept? Un café à l’italienne où on peut autant boire un café et une brioche pour le petit-déjeuner que prendre un verre jusqu’à tard avec les amis. D’ailleurs, on mise particulièrement sur la formule de l’aperitivo – les 5 à 7 italiens –, notamment avec une belle carte de vins italiens nature et des cocktails exclusifs inspirés des traditionnels bitters italiens.

Si on y propose les classiques burrata, bruschetta ou prosciutto et melon, c’est la tour garnie de petites bouchées apéritives qui vole la vedette. Le décor, follement rétro, est signé Zébulon Perron.

Gypsy
(500, rue Rachel Est)

Un espace baigné de lumière. Des plantes tropicales. Des fauteuils en rotin. Le tout mis en valeur par des murs immaculés et quelques insertions de bois clair. Non, vous n’êtes pas à Bali, mais c’est tout comme.

La jeune équipe derrière le café Gypsy de Canggu, à Bali, est rentrée au bercail pour ouvrir un café d’inspiration balinaise en plein cœur du Plateau. L’endroit est reconnu tant pour son café et ses brunchs que pour son espace bar et sa carte de cocktails festive.

Le menu, lui, porte la signature du chef Robin Filteau-Boucher, qui a tenu à proposer les saveurs du monde – en particulier celles de Bali – tout en optant pour des produits locaux. À preuve : le curry indonésien aux légumes, juste assez relevé, dont la recette est inspirée de ce que concoctent les cuisiniers à Bali, confie le chef.

La carte compte d’ailleurs de nombreux choix végétariens, et même végétaliens, des bols aux sandwichs, en passant par les salades, les tartines et les smoothies.

 

Aussi dans Bouffe :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!