Une mauvaise posture peut avoir des répercussions sur le système nerveux.

Pendant près de 10 mois, les étudiants passeront une grande partie de leur temps assis sur leur chaise de classe ou devant l’ordinateur. Avoir une mauvaise posture peut avoir des effets beaucoup plus néfastes qu’on pourrait le croire, autant sur la concentration que sur le corps.

«Jusqu’à 25 ans (âge auquel la maturité du squelette est atteinte), toutes les postures déterminent, en bonne partie, notre posture de demain», ex­plique la chiropraticienne Christine Bourdeau. Il faut donc que les étudiants redoublent de vigilance. «Être à un pupitre pendant une période prolongée peut avoir des effets sournois sur le dos et sur la santé», ajoute la chiropraticienne Marie-Sylvie Leblanc. Maux de tête, étourdissements, vertiges, perte d’éner­gie et de concentration sont effectivement des conséquences reliées à une mauvaise position du corps.

«Les gens ne font pas toujours le lien entre leurs malaises et leur posture, mais il faut savoir que le rôle le plus important de la colonne vertébrale, avant même la posture, est la protection du système nerveux. Si un individu acquiert une mauvaise posture, celle-ci aura des répercussions sur sa colonne, mais aussi sur son système nerveux.

De tels débalancements du système nerveux se manifestent par des symptômes comme ceux mentionnés plus haut», expli­que la Dre Bourdeau. La partie du système nerveux située dans la région lombaire contrôle également une bonne partie des intestins et du système digestif. Une mauvaise posture au niveau du bas du dos peut donc occasionner de la constipation, de la diarrhée ou de très fortes douleurs menstruelles.

Choisir son sac à dos
Les chiropraticiens recommandent aux étudiants de passer un examen de dépistage neurovertébral une fois par année, à titre préventif. Un examen «sac à dos»  est aussi offert dans certaines cliniques de chiropraticiens, afin de vérifier si les sacs sont adéquats et s’ils sont bien portés. «Le sac ne devrait pas dépasser les épaules et ne devrait pas descendre plus bas que les fesses. Les grosses bretelles sont à recommander, car elles répartissent bien le poids entre les deux épaules. L’idéal est mettre les objets lourds le plus près possible de la colonne vertébrale et de disposer les effets les plus pesants dans le fond, de façon  que le sac soit collé à la colonne», explique la Dre Bourdeau.

Conseils
Sur le site internetde l’Association des chiropraticiens du Québec, on trouve plusieurs conseils. En voici deux :

  • Position assise : Ne croisez pas les jambes; le dos doit demeurer droit plutôt que de s’affaler. Les mains doivent être déposées sur les appuis-bras ou sur les cuisses. Les pieds doivent être bien appuyés au sol, avec les genoux pliés à 90 degrés.

  • Position couchée : Ne pas dormir sur le ventre, mais plutôt sur le dos ou sur le côté. Avoir un oreiller avec un bon support pour le cou est primordial, affirme la Dre Bourdeau.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!