RIVIÈRE-DU-LOUP, Qc — La deuxième journée de la Coupe Lepage Millwork du circuit Canada Pro Tour sur les allées du club de golf Rivière-du-Loup s’annonce fertile en émotions, surtout que les joueurs qui éviteront le couperet en huitièmes de finale devront disputer les quarts dès l’après-midi.

Avec les victoires des Dave Lévesque, Marc-Étienne Bussières, Billy Houle, Jean-Philip Cornellier, Jérôme Blais et Éric Laporte, entre autres, les duels ne manqueront pas d’être spectaculaires.

De l’avis de tous les professionnels présents, le terrain du club de Rivière-du-Loup se prête parfaitement à une compétition en partie par trous.

«C’est vraiment un terrain parfait pour ce genre de tournoi, a analysé Bussières (Longchamp), vainqueur de Daniel J. Bogan par 5 et 4. Il y a quelques trous où tu peux prendre certains risques.»

Bussières, qui partait dans le premier groupe, a vite donné le ton au match.

«J’ai remporté le premier trou avec une normale, puis j’ai réussi un eagle au deuxième et j’étais déjà en avance de deux trous. Daniel a perdu une balle au cinquième et ça portait mon avantage à trois trous. C’est ainsi que j’ai complété la première partie du parcours.»

Il a ajouté un birdie au 13e (une normale 3 de 175 verges) avec un coup de départ qui s’est arrêté à quatre pieds du fanion et il a définitivement sorti son adversaire au 14e trou.

«J’ai joué de façon correcte, tandis que Daniel a frappé une couple de coups de départ erratiques et ça lui a coûté cher.»

Blais (Venise/Performance Golf) a bien amorcé la défense de son titre avec un gain de 1 et 0 aux dépens de Christian Manègre (Continental).

«Nous avons eu de la difficulté tous les deux, a mentionné le gagnant. Ce n’était pas nécessairement du jeu flamboyant et nous n’avons pas réussi beaucoup de birdies. Mais ça a été quand même un match très serré. Christian a commis un bogey au 17e et j’ai pris les devants par un trou. Nous avons égalé le 18e trou, ce qui a confirmé ma victoire. Pour moi, c’est mission accomplie, l’objectif de la journée c’était de passer à la ronde suivante, même si je ne l’ai pas fait de la manière dont je l’aurais voulu.»

Lévesque (Vallée du Richelieu) est passé à la deuxième ronde en vertu de sa victoire 2 et 0 aux dépens de Paolo Addona (Beloeil).

«Je n’ai pas eu le départ que je voulais, a-t-il souligné. Il m’a fallu une couple de trous pour me remettre dans la partie. Après 12 trous, je menais par trois, puis Paolo a réussi à gruger dans mon avance avec de bons coups. Je savais contre qui je jouais et je savais surtout qu’il pouvait m’offrir une bonne résistance. J’ai frappé de bons coups de départ mais aujourd’hui, ma plus grande difficulté a été de contrôler la vitesse de ma balle sur les verts. Contre Marc-Étienne Bussières, ce sera tout un match. Il est un joueur très régulier.»

Parmi les surprises de la première journée, il y a eu la victoire de Tommy Fabre (L’Empress), 2 et 1, aux dépens de Christophe Bélair, et celle de Luc Guilbault (Waterville) contre Clément Herviou (La Tempête), qui s’est soldée au premier trou de prolongation. Il faut également noter la victoire de Philippe Gariépy, 2 et 1, sur le vétéran Daniel Talbot.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!