SAN JOSE, Calif. — Les Oilers d’Edmonton auront 48 heures pour se remettre sur les rails après avoir été écrasés 7-0 par les Sharks de San Jose, mardi soir.

La série est maintenant égale 2-2 et elle prendra la direction d’Edmonton, jeudi, à l’occasion du cinquième affrontement.

Cam Talbot et les Oilers étaient parvenus à blanchir les Sharks lors de leurs deux derniers duels. Mais cette fois, l’attente n’aura pas été longue avant que la troupe de Peter DeBoer fasse bouger les cordages.

Dès la 15e seconde du match, Joe Pavelski a fait dévier un tir du défenseur Justin Braun pour tromper la vigilance de Talbot. Le gardien des Oilers en était quitte pour une longue soirée entre les poteaux, lui qui a été remplacé à 12:52 du deuxième engagement après avoir alloué cinq buts sur 24 lancers.

L’unité de désavantage numérique des Oilers, qui avait limité les Sharks à un seul but en supériorité numérique en 14 occasions depuis le début de la série, a fait partie de l’hécatombe puisque les locaux ont marqué quatre fois en huit avantages numériques. Couture a ouvert les écluses en première période lorsqu’il a déjoué Talbot d’un excellent lancer.

Si la première période ne s’était pas bien déroulée pour les hommes de Todd McLellan, la deuxième a été encore pire.

Marleau a ajouté un but lors d’une attaque à cinq à 2:02. La recrue Marcus Sorensen a porté la marque à 4-0 Sharks à 9:46 et Couture a accepté une remise de Jannik Hansen avant d’envoyer Talbot aux douches.

Appelé en relève, Laurent Brossoit ne l’a pas eu plus facile. Après que Leon Draisaitl eut écopé une pénalité majeure pour avoir dardé Chris Tierney, Pavelski a inscrit son deuxième but de match en redirigeant un tir du défenseur Brent Burns.

Au troisième engagement, David Schlemko a marqué le septième but des Sharks, à 6:45. Dans la victoire, Martin Jones a repoussé 223 rondelles pour enregistrer un premier blanchissage lors des présentes séries.

Note aux lecteurs: Bien lire huit avantages (5e par.)

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!