MONTRÉAL — Après avoir raté les matchs éliminatoires de la Ligue canadienne de football pour une deuxième année consécutive, les Alouettes de Montréal étaient mûrs pour du changement. Ils ne s’attendaient sûrement pas à ce que ça prenne cette ampleur.

Un nouveau directeur général, un nouveau quart-arrière et plusieurs nouveaux joueurs.

«C’est le football, a déclaré le secondeur Chip Cox, l’un des rares vétérans toujours avec le club. C’est ce qui arrive avec un nouvel état-major: ils veulent du sang neuf. C’est comme ça que ça se passe.»

Les propriétaires Bob et Andrew Wetenhall ont donné un premier coup de barre en congédiant Jim Popp, le seul directeur général qu’a connu l’équipe depuis qu’elle avait regagné la LCF, en 1996. Ils ont ensuite confié le poste à celui qui était alors coordonnateur des unités spéciales, Kavis Reed, avec comme condition de garder en poste l’entraîneur-chef Jacques Chapdelaine, venu en relève à Popp en septembre.

Reed a ensuite fait trois acquisitions majeures au cours de l’hiver, obtenant le vétéran quart-arrière Darian Durant des Roughriders de la Saskatchewan, l’excellent bloqueur Jovan Olafioye des Lions de la Colombie-Britannique, ainsi que le receveur étoile Ernest Jackson du Rouge et Noir d’Ottawa.

Afin de rebâtir l’attaque, il a par contre démantelé l’une des meilleures défenses de la ligue. Les secondeurs Winston Venable et Bear Woods, les joueurs de ligne défensive Alan-Michael Cash et Aaron Lavarius, ainsi que le demi de sûreté Marc-Olivier Brouillette ont tous été sacrifiés.

Le jeune Anthony Sarao, embauché comme joueur autonome en février, est le nouveau secondeur central, entre Cox et Kyries Hebert, tandis que le vétéran Keith Shologan agira comme plaqueur. Meneur de l’histoire du club pour les sacs, John Bowman sera de retour pour 12e campagne.

Si la défense n’est pas aussi hermétique qu’au cours des dernières années, une meilleure attaque pourrait conserver le ballon plus longuement et leur accorder ainsi plus de repos.

«Ça aidera les Alouettes d’avoir une meilleure attaque, a noté Cox, mais nous ne nous attendons pas à ce que notre tâche soit allégée. Si on doit empêcher l’équipe adverse de marquer un seul point, on tentera de le faire. C’est le football et nous sommes une équipe.»

L’acquisition de Durant est la plus importante transaction d’entre toutes. Les Alouettes n’ont pas eu de quart de premier plan depuis qu’Anthony Calvillo s’est retiré en 2013. Ils ont utilisé plus d’une dizaine de quarts différents depuis. L’embauche de Kevin Glenn, en 2016, n’a rien réglé. Ils tentent cette fois de changer la donne avec Durant.

Le footballeur de 34 ans a passé ses 11 premières saisons avec les Roughriders, remportant une coupe Grey en 2013. Il a toutefois connu beaucoup d’ennuis avec les blessures au cours des trois dernières campagnes, dont une ruopture du tendon d’Achille au premier match de 2015, le tenant à l’écart pour le reste du calendrier.

Il a par contre joué 15 rencontres en 2016 et a obtenu près de 4000 verges par la voie des airs au sein d’une équipe qui a terminé au dernier rang.

Une blessure au genou l’a forcé à rater une semaine du camp d’entraînement, mais il a déclaré qu’il sera en grande forme pour le premier match de la saison, qui sera incidemment disputé contre les Roughriders.

«Ça ne m’a presque pas affecté, a dit Durant, qui a rapidement appris le système de Chapdelaine puisqu’il avait joué sous ses ordres en 2015. J’ai bien hâte de profiter de la prochaine semaine pour me préparer pour ce match.»

Si l’équipe de receveurs a perdu les services de S.J. Green, elle a gagné ceux de Jackson, qui se joint à Nik Lewis, B.J. Cunningham, Tiquan Underwood et Samuel Giguère, présentement blessé.

La ligne à l’attaque, un roc immuable quand l’équipe était une puissance du circuit, dans les années 2000, avait grand besoin de renforts. Les postes de bloqueur ont été confiés à deux Américains: Olafioye et Brian Simmons.

Le botteur Boris Bede, qui a connu toutes sortes d’ennuis sur ses placements l’an dernier, semble avoir retrouvé sa confiance, tandis que le vétéran spécialiste des retours Stefan Logan est de retour.

Chapdelaine, qui a passé la majeure partie de sa carrière comme coordonnateur à l’attaque, a remporté quatre des six matchs dirigés en 2016. Vernon Adams fils, avec une fiche de 3-0 comme partant au cours de cette séquence, sera pour l’instant le quart no 2, bien que Chapdelaine apprécie le travail de Matthew Shiltz et que l’équipe tente de s’entendre avec l’ex-quart de la NFL Josh Freeman.

L’entraîneur-chef cumulera également les fonctions de coordonnateur à l’attaque tandis que son fils Justin est le nouvel entraîneur des receveurs. Noel Thorpe est de retour comme coordonnateur à la défense et le nouveau venu Bruce Read est responsable des unités spéciales. Calvillo est maintenant l’entraîneur des quarts et l’ex-demi défensif Billy Parker est entraîneur adjoint en défense.

Les Alouettes lanceront leur saison 2017 jeudi, au stade Percival-Molson.

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!