Charles Rex Arbogast Charles Rex Arbogast / The Associated Press

CHICAGO — Le demi de sûreté recrue Eddie Jackson est devenu le premier joueur de la NFL à réussir plus d’un touché défensif de 75 verges ou plus dans un même match, dimanche, lorsque les Bears de Chicago ont disposé des Panthers de la Caroline 17-3.

Jackson a retourné un échappé sur 75 verges dès la première séquence à l’attaque des Panthers, puis il a retourné une interception de Cam Newton sur 76 verges pour un autre majeur tôt au deuxième quart pour donner les devants 14-0 aux Bears.

Il est devenu le premier joueur des Bears depuis Fred Evans en 1948 — et le premier joueur de la NFL depuis Zach Brown des Titans du Tennessee en 2012 — à marquer deux touchés défensifs dans un match.

Les Bears ont aussi effectué cinq sacs du quart aux dépens de Newton et l’ont intercepté deux fois.

Les gros jeux défensifs de Jackson et de ses coéquipiers ont propulsé les Bears (3-4) vers leur deuxième victoire d’affilée, même s’ils ont été dominés dans la plupart des catégories statistiques.

Les Panthers (4-3) ont dominé les Bears aux chapitres des verges de gains (293-153), du temps de possession (36:35-21:25), des jeux offensifs (69-37) et des premiers jeux (20-5).

Newton a complété 21 de ses 34 tentatives de passe pour 211 verges de gains, en plus d’avoir récolté 50 verges au sol. Les Panthers ont tout de même encaissé une deuxième défaite consécutive.

Le quart des Bears Mitchell Trubisky a réussi quatre de ses sept passes pour 107 verges de gains, à son troisième départ en carrière. Le deuxième choix universel au repêchage de la NFL a lancé une passe de 70 verges à Tarik Cohen, mais ce fut là son seul coup d’éclat de la rencontre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!