VAL GARDENA, Italie — Josef Ferstl a bravé le brouillard et offert une performance quasi impeccable lors du super-G, vendredi, pour devenir le premier Allemand à gagner une épreuve de vitesse en Coupe du monde de ski alpin en 13 ans.

Ferstl, qui portait le dossard no 2, a mis une minute et 35,12 secondes pour compléter les deux manches disputées sur le parcours Saslong. Il a vaincu l’Autrichien Max Franz par seulement deux centièmes de seconde.

Le champion olympique de descente, l’Autrichien Matthias Mayer, a fini troisième, à un dixième de seconde, en dépit du fait qu’il ait commis une importante erreur.

Erik Guay, de Mont-Tremblant, a été le meilleur représentant de l’unifolié avec une 12e place, à 96 centièmes de seconde.

L’autre Québécois inscrit à cette compétition, Dustin Cook, de Lac-Sainte-Marie, a suivi au 14e rang à 1,32 seconde.

De son côté, Manuel Osborne-Paradis n’a pu compléter la première manche.

Avant Ferstl, Max Rauffer était le dernier Allemand à avoir gagné une épreuve de vitesse — descente ou super-G — sur la piste Saslong en 2004.

La course a été interrompue à cause du brouillard, alors que seulement 38 des 80 skieurs inscrits avaient attaqué le parcours.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!