Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

GOLD COAST, Australie — Après un départ difficile, le Canada a accédé au podium lors de l’épreuve de plongeon des Jeux du Commonwealth mercredi.

La porte-drapeau Meaghan Benfeito et sa jeune partenaire Caeli McKay ont redressé le navire en mettant la main sur une médaille d’argent au plongeon synchronisé haut vol.

Plus tôt en journée, Jennifer Abel et Melissa Citrini-Beaulieu avaient perdu tout espoir de médaille lors de l’épreuve synchronisée sur tremplin de 3 m après avoir raté un plongeon.

«Comme vous l’avez peut-être remarqué, nous avons connu un début de journée vraiment difficile, a reconnu Mitch Geller, chef d’équipe chez Plongeon Canada. Ç’a fait mal et ça été un choc pour nous tous.

«Mais nous savons aussi qu’il n’y a aucune garantie dans ce sport, c’est certain.»

Abel et Citrini Beaulieu avaient mérité la médaille d’argent dans cette même discipline aux Championnats du monde de la FINA, l’été dernier à Budapest. Et elles occupaient le premier rang après trois plongeons.

Tout s’est écroulé lors du quatrième plongeon, un périlleux avant trois vrilles et demie en position carpée, le plus difficile de la liste des deux Québécoises. Abel a perdu ses repères et s’est retrouvée en déséquilibre dans les airs au point où ses mains ont tout juste touché l’eau avant ses pieds.

«Une grosse erreur technique», a admis Abel, qui avait remporté cette épreuve en 2010 et l’argent en 2014, avec une partenaire différente.

Comme pour ajouter à l’angoisse qui pouvait les habiter, les deux Québécoises ont attendu ce qui a paru une éternité pour recevoir leurs notes à cause d’un problème technique.

Les Australiennes Esther Qin et Georgia Sheehan ont récolté l’or avec un score de 284,10, devant les Britanniques Alicia Blagg et Katherine Torrance (276,90). Mun Yee Leong et Nur Dhabitah Sabri, de la Malaisie, ont pris la troisième position (264,90).

Abel et Citrini-Beaulieu ont conclu la compétition avec une note globale de 246,78, en cinquième place.

De leur côté, Benfeito, une Montréalaise de 29 ans, et McKay, une Albertaine de 18 ans, n’ont pas commis de telles erreurs.

Troisièmes après leurs trois premiers plongeons, Benfeito et McKay ont récolté deux notes de 72,96 d’affilée aux deux dernières rondes pour ainsi prendre le deuxième rang et décrocher l’argent.

Les deux représentantes canadiennes ont accumulé 312,12 points pour leurs cinq plongeons, terminant à 15,96 points des championnes, les Malaisiennes Jun Hoong Cheong et Pandelela Rinong Pamg (328,08 points).

Mun Yee Leong et Nur Dhabitah Sabri (308,16 points), également de la Malaisie, sont montées sur la troisième marche du podium.

«Je suis vraiment contente. Nous nous sommes parlé avant la compétition et nous nous étions dit que nous voulions vraiment nous amuser, vraiment en profiter parce qu’à l’entraînement, nous avons tellement de plaisir ensemble», a souligné Benfeito.

Succès en boxe

Dans d’autres disciplines, la boxeuse québécoise Marie-Jeanne Parent récoltera une médaille de bronze après s’être inclinée 4-1 aux mains de l’Anglaise Sandy Ryan en demi-finale des moins de 69 kg.

Également mercredi, la Montréalaise Caroline Veyre a subi une défaite par arrêt de l’arbitre au troisième round contre la Nigérienne Yetendu Odunga, chez les moins de 60 kg.

Il s’agissait des premières défaites de la délégation canadienne depuis le début des compétitions de boxe.

Les pugilistes canadiens sont assurés de cinq autres médailles puisque Harley-David O’Reilly (81 kg), Tammara Thibeault (75 kg), Thomas Blumenfeld (64 kg), tous trois de Montréal, de même que Sabrina Aubin (57 kg), de Saint-Jean et Eric Basran (56 kg), de Vancouver ont tous atteint les demi-finales.

En volleyball de plage, le Canada tentera de remporter les médailles d’or des compétitions féminine et masculine.

Chez les dames, les Ontariennes Melissa Humana-Paredes et Sarah Pavan, classées numéro un au monde, ont gagné leur match de demi-finale 21-7 et 21-12 contre Mariota Angelopoulu et Manolina Konstantinou, de la Chypre.

Du côté masculin, Sam Pedlow et Sam Schachter, également de l’Ontario, ont atteint la grande finale grâce à une victoire de 21-19, 21-15 face aux Néo-Zélandais Ben O’Dea et Sam O’Dea.

En athlétisme, Django Lovett a gagné une médaille de bronze au saut en hauteur grâce à un bond de 2,30 m, un sommet personnel.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!