La fin avril est le temps idéal pour vérifier que font les plus beaux espoirs du baseball. Les Yankees de New York espèrent en avoir un de premier plan en Gleyber Torres.

Très attendu, Torres a effectué ses débuts dans les Majeures dimanche, face aux Blue Jays de Toronto. Bien qu’il ait été blanchi au marbre, l’arrivée de l’avant-champ de 21 ans a fait couler beaucoup d’encre. La promotion de Torres est survenue suffisamment tard dans la saison pour ne pas qu’il soit admissible à l’autonomie avant la fin de 2024. Mais son rappel était totalement justifié, lui qui a maintenu une moyenne de ,347 avec le club-école AAA de Scranton/Wilkes-Barre.

Plusieurs autres espoirs sont toujours dans les ligues mineures, mais ils méritent qu’on leur porte attention.

C’est le cas de Ronald Acuna, des Braves d’Atlanta. Acuna a maintenu une moyenne de ,432 en 44 présences au bâton pendant le camp d’entraînement. Même s’il a connu un lent départ au niveau AAA, ses trois coups sûrs de dimanche ont haussé sa moyenne offensive à ,217.

Du côté des Reds de Cincinnati — qui ont la pire fiche des Majeures à 3-18 et qui viennent de congédier le gérant Bryan Price —, l’arrivée de quelques espoirs ne serait pas de refus. Nick Senzel est l’un de ceux-là, même s’il n’a rien fait pour mériter un rappel jusqu’ici, comme en fait foi sa moyenne de ,247 à Louisville, club-école AAA. Le deuxième choix au total au repêchage de 2016 a par contre bien fait depuis qu’il a rejoint le réseau des Reds, avec des moyennes de ,310/,388/,504.

Les partisans des White Sox de Chicago regarderont sûrement de façon très attentive les performances de Michael Kopech et Eloy Jimenez. Kopech a conservé une moyenne de points mérités de 2,40 en trois départs au niveau AAA. Jimenez, qui se remet d’une blessure aux pectoraux, n’a toujours pas de coup sûr en 10 présences avec le club AA de Birmingham, mais il y a maintenu une moyenne de ,353 en 18 matchs l’an dernier.

Chez les Rays de Tampa Bay, Willy Adames, acquis dans la transaction qui a fait passer David Price aux Tigers de Detroit en 2014, a connu un bon camp d’entraînement et frappe maintenant pour ,300 avec le club AAA de Durham. Il a passé la dernière campagne au niveau AAA également, ce qui fait qu’il a acquis beaucoup d’expérience au plus haut niveau des ligues mineures.

Les partisans des Blue Jays suivent quant à eux de près les exploits de Valdimir Guerrero fils et de Bo Bichette avec les Fisher Cats du New Hampshire, au niveau AA. Guerrero affiche des moyennes de ,321/,379/,518 avec deux circuits et 15 points produits en 14 rencontres, tandis que Bichette, joueur par excellence de la Ligue du Mid-Ouest (A) en 2017, frappe pour ,295/,386/,377 avec sept points produits.

Les Brewers s’en prennent à plus faibles qu’eux…

Les Brewers de Milwaukee ont remporté six matchs d’affilée — tous contre les Reds et les Marlins de Miami, des clubs de dernière place — pour se hisser à quelques centièmes de points des Cardinals de St. Louis en première place dans la Centrale de la Nationale.

Même s’ils ont perdu les services de leur releveur no 1 Corey Knebel, touché aux ischio-jambiers, plus tôt ce mois-ci, l’enclos des releveurs des Brewers a compilé la deuxième meilleure moyenne de points mérités de la Nationale jusqu’ici, derrière les Diamondbacks de l’Arizona.

Manaea le premier

Le premier match sans point, ni coup sûr de la saison aura été l’affaire du gaucher des AThletics d’Oakland Sean Manaea, face à l’équipe de l’heure des Majeures de surcroît, les Red Sox de Boston. Pour son premier match complet en 58 départs en carrière, Manaea s’est farci 10 Red Sox au bâton tout en n’allouant que deux buts sur balles dans une performance de 108 lancers, dont 75 prises.

Cette victoire de 3-0 lui a permis de faire passer sa fiche à 3-2 cette saison et d’abaisser sa m.p.m. à 1,23, l’une des meilleures des Majeures.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!