SÉVILLE, Espagne — L’Union internationale de patinage (ISU) a approuvé une série de réformes techniques pour le patinage artistique, dont une limitant le nombre de sauts à quadruple rotation lors des programmes libres.

Une controverse a éclaté lors des Jeux olympiques de Pyeongchang, en février dernier, quand les patineurs qui ont tenté le plus de sauts à quadruple rotation ont terminé au sommet du classement. Il est même arrivé des cas où des patineurs qui ne les ont pas parfaitement réussis ont obtenu plus de points que ceux qui n’en ont pas tenté.

L’ISU espère que ce changement augmentera la variété des performances.

Lors de son congrès bisannuel qui a pris fin vendredi, l’ISU a aussi établi des panels indépendants pour évaluer les scores lors de compétitions majeures et éviter le «favoritisme national»; modifié le processus de sélection olympique; renommé le programme court en danse sur glace en «danse rythmique»; et ajusté le degré d’exécution de plus ou moins-3 à plus ou moins-5, augmentant potentiellement l’écart des notes.

En couple, l’ISU a annoncé que le nombre d’équipes qui allaient se qualifier pour le programme libre aux Championnats mondiaux allait passer de 16 à 20.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!