AP Elias Pettersson

Les Canucks de Vancouver ont indiqué que l’attaquant recrue Elias Pettersson suit le protocole de commotion cérébrale de la LNH, tandis que le centre Jay Beagle devra rater six semaines en raison d’une fracture de l’avant-bras.

Pettersson a été blessé lorsque sévèrement mis en échec par le défenseur des Panthers de la Floride Mike Matheson en troisième période de la victoire de 3-2 des Canucks, samedi. Aucune pénalité n’a été décernée sur le jeu, mais Matheson devait avoir une audience téléphonique avec le préfet de discipline de la LNH, lundi.

Le jeune Suédois de 19 ans a semblé étourdi après le choc et on dû l’aider à regagner le vestiaire. Il n’est pas revenu au jeu et après la rencontre, l’entraîneur-chef des Canucks, Travis Green, a dit de la mise en échec qu’il s’agissait d’un jeu salaud.

Beagle a été blessé au cours de la même rencontre, en bloquant un lancer.

La perte de Pettersson pour une longue durée se voudrait un dur coup pour les Canucks, qui reconstruisent autour de lui. Le jeune espoir des Canucks a cinq buts et trois aides à sa fiche jusqu’ici. Il a été le cinquième choix au total des Canucks en 2017.

Beagle a quant à lui paraphé une entente de quatre ans et 12 millions $ US à titre de joueur autonome l’été dernier. Il a aidé les Capitals de Washington à remporter leur première coupe Stanley la saison dernière.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!