AP L'équipe féminine de rugby lors du championnat mondial féminin en 2014.

AMSTERDAM, Pays-Bas – La Québécoise Magali Harvey a reçu son billet pour les Jeux olympiques de Rio 2016.

Harvey et ses coéquipières de l’équipe canadienne de rugby à sept se sont qualifiées pour les Jeux olympiques de 2016, vendredi, après qu’elles eurent remporté leurs trois matchs lors de la première journée de compétitions du tournoi d’Amsterdam.

Les Canadiennes ont facilement défait l’Espagne, les Pays-Bas et la France en phase préliminaire, et elles croiseront de nouveau le fer avec les Françaises en quarts de finale samedi.

«Les filles sont super excitées!, a lancé Harvey, qui tente pour sa part de rester le plus calme possible. Honnêtement, j’essaie de rester zen. Nous voulons quand même gagner le tournoi, alors je ne veux pas que ça me monte à la tête!»

L’Australie, qui a aussi présenté une fiche de 3-0, a également obtenu son laissez-passer pour Rio de Janeiro, où le rugby à sept fera officiellement son entrée dans le programme olympique.

Les quatre premières équipes au classement général à l’issue du tournoi samedi seront automatiquement qualifiées.

Les Néo-Zélandaises, meneuses au classement avant même que le tournoi ne commence avec 96 points, étaient déjà assurées de participer au tournoi olympique. Le Canada et l’Australie, à égalité en deuxième place avec 76 points, ont rejoint les Kiwis en vertu des résultats enregistrés vendredi.

Harvey est l’une des têtes d’affiche de l’équipe canadienne de rugby à sept. Les Québécoises Bianca Farella, Karen Paquin et Natasha Watcham-Roy font aussi partie de la formation qui représentra l’unifolié au Brésil.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!