Jason Franson / La Presse Canadienne Kadeisha Buchanan, Wang Shanshan

EDMONTON – Il est encore tôt dans le tournoi, mais force est d’admettre que la Coupe du monde de football féminin réussit bien à la jeune défenseuse canadienne Kadeisha Buchanan.

Le sélectionneur John Herdman a admis que certaines de ses joueuses ont commis des erreurs coûteuses dues à la nervostié dans leur victoire de 1-0 contre la Chine, samedi. Mais pas Buchanan.

«Elle joue sans crainte, a dit Herdman avec admiration. C’est une jeune joueuse de 19 ans qui a disputé une rencontre comme si elle était la meilleure centre-arrière au monde. Je vais aller jusque-là. Elle a offert ce genre de performance sous une énorme pression.»

Le Canada a eu besoin d’une forte performance de la part de Buchanan, puisque sa partenaire Lauren Sesselmann a connu une sortie erratique.

Buchanan est sortie de ce duel face à la Chine avec une contusion à la cheville, mais elle ne s’en pas outre mesure. Elle estime que l’équipe canadienne, grâce à cette victoire, se trouve «en excellente position présentement».

Elle semblait en tout cas à sa place face à la Chine. Sans peur et jouant un style jeu physique, elle est extrêmement difficile à vaincre à un contre un. Elle dispose en plus de la force et des qualités athlétiques nécessaires pour revenir rapidemetn dans le jeu si une adversaire a le dessus sur elle.

Buchanan a fait ses débuts avec l’équipe nationale à l’âge de 17 ans. Elle compte déjà 36 sélections. Jeudi, elle mènera la délégation canadienne, huitième au monde, contre une formation née-zélandaise, classée 17e, qui est déjà acculée au mur en raison de sa défaite de 1-0 contre les Pays-Bas.

Attaquante à ses premières années chez les amateurs, Buchanan a amorcé la transition vers l’arrière chez les moins de 16 ans, retraitant d’abord au milieu de terrain avant de se retrouver en défense. La cadette d’une famille de sept filles a pris une pause de ses études à l’Université de Virginie occidentale pour se concentrer sru l’équipe canadienne lors de la dernière session. Elle reprendra cependant ses études en septembre.

Aussi dans Sports :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!